- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileEconomieTourisme : Les professionnels et la population de Ranohira réclament l’ouverture effective...

Tourisme : Les professionnels et la population de Ranohira réclament l’ouverture effective des frontières

Avec des sites d’exception comme le parc national de l’Isalo, Ranohira a toujours fait la renommée de Madagascar comme destination. Une richesse touristique qui contraste malheureusement avec l’appauvrissement vécu actuellement par les professionnels du tourisme et la population locale.

Un appauvrissement consécutif après deux années de crise sanitaire qui ont paralysé le tourisme. « A cause de cette crise qui frappe de plein fouet le tourisme, les gens sont privés de leurs sources de revenu », se plaint un opérateur touristique qui en appelle à l’Etat pour une réouverture effective des frontières afin de permettre au secteur tourisme de redémarrer rapidement. 

Lettre ouverte

Faut-il en effet préciser que les 12.000 habitants de Ranohira vivent directement ou indirectement du tourisme, un secteur qui est en crise depuis les deux dernières années. « En 2019, 37.190 visiteurs étrangers sont venus dans notre localité, profiter des panoramas spectaculaires du parc national de l’Isalo, hélas en 2021, ils n’étaient plus que 579, soit une perte de 98,5% » se plaignent les professionnels et la population de Ranohira, dans une lettre ouverte au président de la République. Pour eux, seule une ouverture rapide et effective des frontières permettra d’éviter le pire. « L’Isalo, avec la commune de Ranohira ont un besoin vital de la reprise des activités économiques pour lutter contre l’appauvrissement qu’ils subissent déjà depuis ces deux dernières années », déclarent les élus, les guides touristiques, les porteurs, les restaurateurs, les hôteliers, les transporteurs, les agents du parc et les commerçants de l’Isalo.

Vraie réouverture

En somme, à l’instar de tous les acteurs touristiques du pays, la population de l’Isalo revendique une vraie réouverture des frontières. Pour ne citer entre autres que l’allégement des mesures sanitaires. « Le confinement est un frein à l’afflux des touristes étrangers, de nombreux pays comme nos voisins de l’Ile Maurice et des Seychelles n’imposent plus le confinement, mais demandent un schéma vaccinal complet ou un test avant le départ ». Ils souhaitent par ailleurs que « les compagnies aériennes puissent desservir tous les aéroports régionaux et internationaux de Madagascar dans les conditions avant la Covid. Car pour eux, « l’offre insuffisante et les tarifs prohibitifs des billets pratiqués par les compagnies aériennes poussent les touristes à choisir d’autres destinations ». Les professionnels et la population de Ranohira demandent également la réhabilitation des infrastructures routières de la RN7 qui demandent d’importants travaux. En somme, de grands chantiers attendent l’actuel ministre des Transports et du Tourisme qui n’a pas droit à l’erreur au risque d’être mal noté dans son contrat programme.

R.Edmond.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici