- Publicité -
vendredi, mai 20, 2022
DomicileEconomieBIODEV 2030 : Une nouvelle démarche en vue

BIODEV 2030 : Une nouvelle démarche en vue

La biodiversité est une richesse inestimable

BIODEV 2030 propose une démarche innovante d’intégration de la biodiversité dans les secteurs économiques.

Une intégration qui se traduit par la prise en compte pleine et adéquate de la biodiversité dans les décisions politiques et pratiques, publiques ou privées.  Elle consiste également à prendre en compte l’ensemble des incidences sur la biodiversité et des dépendances à son égard.

Acteurs. La réussite de cette démarche nécessite des efforts et une collaboration avec tous les acteurs de la société , en l’occurrence le groupe étatique, le secteur privé, l’organisation de la société civile et les citoyens.

À Madagascar, l’objectif est d’inverser la perte de la biodiversité d’ici 2030 et restaurer les écosystèmes en 2050. Le projet BIODEV, porté par WWF et soutenu par  Biotope Madagasikara voit son programme en progression, après avoir effectué des consultations nationales et organisé des ateliers de travail en vue d’accompagner les parties prenantes dans la conception et la formulation des engagements sectoriels.  Au programme  de ce processus figurent, entre autres, la réflexion sur les  pressions et les impacts ainsi qu’aux réponses afférentes et la proposition d’actions concrètes, compte tenu des analyses approfondies  des trois  filières prioritaires, impactant le  plus sur la biodiversité dont le maïs, l’or et la crevette.

Vision commune. Les réunions techniques de travail se poursuivent et la semaine dernière, Majunga a été le lieu de rencontre pour les professionnels de la filière pêche crevettière et les directions ministérielles concernées. À l’issue de cette réunion, une vision commune a fait émerger les engagements formulés tels que la nécessité de renforcer entre autres, l’application du cadre légal sur la gestion de la pêche notamment pour les informels, mettre en place un plan d’aménagement des pêcheurs et consolider l’application des dispositions légales sur la restauration des mangroves. Le travail prend effet après la validation de ces derniers. Comme les réunions se rapportant à chaque filière se déroulent  séparément, les secteurs or et maïs verront la réalisation et la  validation des engagements y afférents prochainement.

Recueillis par R.Edmond

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici