- Publicité -
samedi 4 février 2023
DomicileCultureLe 19è Printemps des Poètes des Afriques et d’Ailleurs : Une édition...

Le 19è Printemps des Poètes des Afriques et d’Ailleurs : Une édition sous le thème de « L’éphémère pauvreté »

La petite vendeuse de bananes de Tuléar par Pascale Rabesandratana.

Le 19èfestival du « Printemps des Poètes des Afriques et d’Ailleurs » aura lieu à Paris du 25 au 27 mars 2022. Le parrain est Martial Sinda, poète révéré et professeur honoraire de renom à la Sorbonne. Il fut un compagnon de lutte de la Négritude de Jacques Rabemananjara. Animé par l’acteur et metteur en scène Moa Abaïd, le festival a pour président-fondateur le poète et universitaire Thierry Sinda, fils de Martial Sinda, et auteur de la fameuse « Anthologie des poèmes d’amour des Afriques et d’Ailleurs », laquelle est honorée par la préface testamentaire de Jacques Rabemananjara. Quand on demande à Thierry Sinda pourquoi il a choisi  le thème de « L’éphémère pauvreté, la poésie s’engage en Micro-crédit-relais », il dit que l’authentique poète extra-sensible est tourmenté par l’extrême pauvreté qui l’entoure. C’est ainsi qu’au thème du Printemps national des poètes, il a accolé le mot « pauvreté », car nous dit-il, elle ravage le monde et tout particulièrement l’Afrique. La néo-négritude qu’il a initiée, en 2004, est une poésie engagée, une poésie de l’action, ajoute-t-il. Le festival est dédié à tous les peuples de la terre qui souffrent, qu’ils soient en Ukraine ou à Madagascar. Il prépare une anthologie dont le titre sera Poèmes sur la pauvreté de Victor Hugo à Aimé Césaire, suivi de Une idée nouvelle, le Micro-crédit-relais. Dans cette anthologie figureront en bonne place les Malgaches Jean-Joseph Rabearivelo, Jacques Rabemananjara, Dox, Princesse Houria, Francine Ranaivo (la nièce de Flavien Ranaivo), Rocky A. Harry Rabaraona (du fameux groupe musical les Surfs). Mais selon Thierry Sinda,  aussi initiateur de l’idée nouvelle du Micro-crédit-relais, qui sera expérimentée prochainement  à Tuléar, la star de la 19è édition est la poétesse et peintre malgache Pascale Coutoux, née Rabesandratana, dont l’aquarelle La petite vendeuse de bananes de Tuléar trône sur l’affiche du 19è festival des Afriques et d’Ailleurs dont elle est « une illustration, un symbole puissant ». Un festival somme toute alléchant sur lequel nous reviendrons.

Patrice RABE

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici