- Publicité -
samedi, mai 28, 2022
DomicileEconomieProjet MEDER : Alimentation en eau potable de la commune de Marolinta

Projet MEDER : Alimentation en eau potable de la commune de Marolinta

Lors de la rencontre entre le ministre de l’Eau, Fidiniavo Ravokatra, et l’ambassadeur suisse, SEM Chasper Sarott.

Deux grands projets sont mis en œuvre dans le cadre de la coopération entre Madagascar et la Suisse. Parmi lesquels, le projet Meder qui est mis en œuvre dans le but d’alimenter en eau potable environ 15 fokontany dans la commune rurale de Marolinta, district de Beloha dans la partie sud de l’île. Environ 10 000 personnes en seront les principaux bénéficiaires. Ce projet est financé par le gouvernement helvétique à hauteur de 750 000 euros. C’est ce qu’on a appris lors de la rencontre entre le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, Fidiniavo Ravokatra et l’ambassadeur de Suisse à Madagascar, SEM Chasper Sarott, dernièrement. Ce projet Meder consiste, notamment, à construire des pipelines longs de 8 km pour alimenter en eau potable cette commune rurale dans la partie sud de Madagascar, outre la réalisation des forages et d’un château d’eau. Le délai d’exécution de ces travaux est prévu pour huit mois. « L’eau et la gestion de l’eau constituent un des secteurs importants pour le gouvernement helvétique. De nombreuses organisations non gouvernementales suisses œuvrent d’ailleurs dans ce domaine », a expliqué l’ambassadeur helvétique, lors de sa rencontre avec le ministre de tutelle. Il a annoncé qu’il venait de se rendre dans le Sud pour inaugurer ces pipelines.

Renforcer le partenariat. Par ailleurs, l’Unicef veut également contribuer au développement du secteur eau à Madagascar en travaillant en partenariat avec le gouvernement malgache. Son Représentant résident à Madagascar, en la personne de Jean François Basse, est venu remettre un don au ministère en charge de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, pour marquer sa volonté de renforcer la coopération entre les deux parties. Il s’agit notamment de matériels informatiques dont, entre autres, des ordinateurs et des vidéoprojecteurs ainsi que du matériel technique servant à analyser la qualité de l’eau. Cet organisme international des Nations unies va ainsi continuer à renforcer sa collaboration avec ce département ministériel d’autant plus que de nombreux projets relient les deux parties. « Ces matériels seront distribués au niveau du ministère central et des directions régionales ainsi qu’au niveau de l’Andea », a fait savoir le ministre de tutelle, à l’issue de sa rencontre avec ce Représentant résident de l’Unicef à Madagascar.

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici