- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicilePolitiqueHauts emplois de l’Etat : Vague de nominations et de limogeages

Hauts emplois de l’Etat : Vague de nominations et de limogeages

Les postes de SG, de DG et de Directeurs dans les ministères sont des ECD ou CDD.

Les postes de DG et de Directeurs au sein des ministères sont des Emplois de Courte Durée (ECD) ou des Contrats à Durée Déterminée (CDD).

4 Directeurs généraux l’ont appris à leurs dépens lors du conseil des ministres qui a procédé aux abrogations de leurs nominations. Il s’agit du Directeur Général de la Jeunesse qui a été limogé au bout de 5 mois et 3 semaines. Tsikitsiky Nany Razanamasy est le nouveau DGJ  au niveau du ministère de Tinoka Roberto. Même sort pour le DG des Mines qui est « remercié » après 6 mois et 2 semaines. Le poste est désormais occupé par Désiré Alphonse Rakotondravaly  sous le ministre Olivier Herindrainy Rakotomalala. Quant au DG technique auprès du ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH), il vient tout simplement d’être limogé sans que le nouveau ministre Fidiniavo Ravokatra ait encore nommé son successeur. De son côté, Andry Jaonson Rakotondrainibe est le DG du ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF).

MEF. Des directeurs centraux ou régionaux ont également été remplacés quand bien même leurs départements n’auraient pas changé de ministre. C’est le cas du ministère de l’Economie et des Finances (MEF) où Tojo Michel Randrianantenaina et Marielle Fanny Lauret sont nommés respectivement Directeur des Systèmes d’Information et de la Communication de l’Institut National de la Statistique et Directeur de la Régulation du Secteur Privé.

Co-Promo. Au titre du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation (MID), sont nommés Directeur des Affaires Financières, Zo Nirina Andriamihaja Rakotojoelimaria ; et Njarasoa Ramilison, Directeur de l’Immigration et de l’Emigration, deux Administrateurs Civils qui sont des co-Promo du nouveau ministre Justin Tokely. Des nominations également côté ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) avec Estel Maminirina Raharivololona, Directeur des Etudes Juridiques ; Uguson Be, Directeur de la Programmation et des Appuis au sein de la Coordination générale des Projets.

Nouvelles têtes. Bien que le MPPSPF n’ait pas changé de ministre, il y a de nouvelles têtes avec Tafika Andriamahazo Nanaharilalaina Hasinavalona, Directeur régional dans l’Alaotra Mangoro ; Claudette Dermany Zafinirina, Directeur régional dans l’Anosy ; et Alexis Hantamalala Rasoanirina, Directeur régional de Fitovinany.

Limogeages. Les abrogations non assorties de nominations concernent essentiellement le MEAH avec les limogeages du Directeur des Affaires Financières et du Patrimoine ;  du Directeur de la Communication et du Partenariat ; du Directeur du Système d’Information et du Suivi-Evaluation ; du Directeur de la Cellule de la Recherche et du Développement ; du Directeur de la Cellule de Bonne Gouvernance ; et du Directeur de l’Alimentation en Eau. La nomination du Directeur du Système d’Information et Suivi-Evaluation au sein des Pôles Anti-Corruption (PAC) est aussi abrogée, au titre du ministère de la Justice. Idem pour le Directeur du Bureau de Traitements des Doléances auprès du ministère de l’Aménagement du Territoire et des Services Fonciers. Abrogation également d’un Inspecteur général de la Gendarmerie nationale.

3 Secrétaires généraux. En plus des DG et Directeurs, le conseil des ministres a procédé à des nominations (précédées d’abrogations) à d’autres postes, en l’occurrence, le Secrétaire Exécutif du Conseil Supérieur de la Comptabilité auprès du MEF, Jean Elie Rakotoarison Andrianarivony ; le Secrétaire permanent du Comité interministériel de la Jeunesse, Voahirana Herimanana Joelison ; du Secrétaire permanent de la Cellule de Coordination du Mouvement Associatif des Jeunes, Lantoarivelo Andrianina Rajoharison. And last but not least, 3 Secrétaires généraux ont été nommés, à savoir, Onja Miandry Rakotondramanana pour le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation ; Théodore Raheriarijaona Rakotoarimino pour le ministère de l’Artisanat et des Métiers ; et Henri Délice Razananirina pour le ministère des Mines et des Ressources stratégiques.

Continuité. Force est de constater que la vague de nominations ou d’abrogations (c’est selon) qui a déferlé sur une dizaine de ministères montre que les hauts emplois de l’Etat sont des ECD. Il s’agit même de Contrat à Durée Déterminée (CDD) qui peut être résilié à tout moment. Surtout au lendemain d’un remaniement qui emporte le ministre et son équipe, au détriment souvent de la continuité des services publics. Des remaniements dans le remaniement qui sont parfois l’occasion pour certains de placer les copains et les coquins.

R.O

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici