- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileCultureImerintsiatosika : Réhabilitation de la RIP-71, pavage de 700m de route

Imerintsiatosika : Réhabilitation de la RIP-71, pavage de 700m de route

La mise en œuvre du projet Tanà-Masoandro avance, selon le SENVH (Secrétariat d’Etat en charge des Nouvelles Villes et de l’Habitat), qui a noué un partenariat avec la Commune d’Imerintsiatosika, pour réhabiliter la RIP-71 (Route interprovinciale).

Les travaux sont en cours. C’est ce qu’a affiché la délégation du SENVH, qui a effectué une visite à Imerintsiatosika, la semaine dernière. Parmi les sites visités figure la RIP-71, qui traverse les logements actuellement en construction dans la commune d’Imerintsiatosika. Un segment de 700m de route sera réhabilité en pavé et les travaux dureront trois mois, suivant le cahier des charges présenté par les promoteurs du projet. D’après le SENVH, cette route assure la desserte de 15 fokontany et relie la commune d’Imerintsiatosika avec 4 autres communes, notamment celles de Miantsoarivo, Miandrandra, Ambohimandry et d’Ambohipandrano. Outre ce projet routier, la commune d’Imerintsiatosika et le SENVH mènent également actuellement un projet de construction d’abattoirs suivant les normes, dont les travaux seront bientôt achevés, selon les informations fournies.

Nouvelle ville. Présente lors d’une visite sur terrain qui s’est tenue la semaine dernière, la secrétaire générale du SENVH, Léa Ravoavinorosoa a également visité l’avancement des travaux de construction des 240 maisons et a annoncé la préparation de la construction des 80 maisons restantes, pour atteindre l’objectif fixé à 320. Selon ses propos, les personnes touchées par le projet Tanà-Masoandro seront priorisées dans le processus d’octroi de ces logements. Cependant, le projet est fait pour tous les Malgaches et chaque citoyen pourrait donc avoir une chance d’acquérir un logement par un contrat de vente-location. « Les premiers critères concernent la possibilité pour le bénéficiaire de s’acquitter convenablement des loyers prévus par le contrat de vente-location. Il faut souligner que le fait d’être fonctionnaire ou non n’est pas déterminant dans le processus d’attribution. Il est également possible de collaborer avec les banques locales, qui seront chargées de recouvrer les loyers mensuels », a expliqué la secrétaire générale du SENVH. Bref, bien que le projet fasse moins de bruit au niveau des médias, sa mise en œuvre avance petit à petit.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici