- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileSportsMMA-Finiavana Rakotomaria : Cap sur le Championnat du monde 2022 en Asie

MMA-Finiavana Rakotomaria : Cap sur le Championnat du monde 2022 en Asie

Finiavana Rakotomaria ambitionne de devenir champion du monde de MMA.

Après avoir terminé à la cinquième place lors du Championnat du monde de Mixed Martial Arts (MMA) au Pays-Bas, il y a un mois, le boxeur malgache Tsinjo Finiavana Rakotomaria ambitionne de remporter la médaille d’or à la prochaine édition.

Le seul et unique porte-fanion malgache lors du dernier Championnat du monde de MMA, Tsinjo Finiavana Rakotomaria, alias Gou veut rassembler toutes les forces pour être encore présent au prochain mondial prévu se dérouler en Azerbaïdjan-Asie en novembre. Pas de répit car à peine arrivé d’Amsterdam, il a repris ses entraînements d’arrache-pied au dojo Rama Antohamadinika. Son objectif c’est d’aller sur le toit du monde. « Mon rêve c’est d’honorer mon pays et tous ceux qui sont derrière moi, avec une médaille d’or. Je ne lâcherai rien tant que mon but n’est pas atteint », a-t-il annoncé avec détermination.

À seulement 23 ans, Finiavana a déjà un palmarès bien garni. Il est passionné de sport de combat depuis tout petit. C’est en 2015 qu’il s’est converti en MMA. Il a connu une ascension fulgurante et a été entre les bonnes mains de grands techniciens, à commencer par le maître Etienne puis l’entraîneur national Parfait Rakotonindriana et enfin le maitre du Top Team en la personne de Séraphin. Finiavana a remporté son premier titre national en 2019. Un an avant cela, il a été sacré champion de Madagascar de pancrace. Le Malgache est arrivé jusqu’à la troisième place lors de sa première sortie internationale à Singapour en 2019.

Ce beau parcours a séduit les grandes sociétés, notamment le Groupe Viseo, Oceantrade, Continental Auto et Havamad qui sont devenues ses partenaires. « Je veux particulièrement remercier ces sociétés qui m’ont soutenu et qui me soutiendront dans l’avenir. Je suis très reconnaissant car c’est grâce à eux que j’ai eu le privilège de participer à ces sommets mondiaux. Je n’ai pas oublié mon club Malagasy Top Team et mon coach qui ont fait de leur mieux pour que je puisse atteindre le niveau me permettant de défendre les couleurs de Madagascar », a-t-il enchaîné.

Manjato Razafy

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Flash-éco

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici