- Publicité -
vendredi, mai 20, 2022
DomicileEconomieCoopération : Renforcement de l’appui de la Chine pour Madagascar

Coopération : Renforcement de l’appui de la Chine pour Madagascar

07L’ambassadeur de Chine à Madagascar, SEMme Guo Xiaomei a rencontré le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa hier au Palais de Verre à Anosikely.

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine à Madagascar, SEMme Guo Xiaomei a effectué une visite de courtoisie auprès du président du Sénat, Herimanana Razafimahefa, hier dans ses locaux au Palais de Verre d’Anosikely.

« La coopération entre Madagascar et la Chine qui date de 50 ans, ne cesse de se développer ». Le président du Sénat, Herimanana Razafimahefa, l’a réitéré à l’issue de sa rencontre avec la diplomate chinoise.  Parlant du partenariat avec cette institution en particulier, le gouvernement chinois s’engage à renforcer son appui à la mise en œuvre de son projet de reforestation à grande échelle dans diverses régions de l’île. L’ambassade de la République Populaire de Chine a remis des tracteurs et des charrues ainsi que de nombreux jeunes plants lors du lancement de ce projet dans la commune rurale de Tsaramandroso, district d’Ankazobe. En outre, « les relations entre le Sénat de Madagascar et le Sénat chinois seront également renforcées », a enchaîné le président de cette institution.

Ressources à exploiter. Pour sa part, l’ambassadeur de Chine à Madagascar, SEMme  Guo Xiaomei, a déclaré que l’appui de son pays pour le développement de la Grande île, sera renforcé, après avoir établi un bilan de la coopération entre les deux pays. Interrogé par les journalistes sur la mise en œuvre du plan de redressement national, le président du Sénat a salué les efforts menés par le président de la République Andry Rajoelina et sa délégation, étant donné que les résultats obtenus sont encourageants. À titre d’illustration, « nous avons obtenu un financement servant à lutter contre l’insécurité alimentaire dans la partie Sud de la Grande île. On ne peut pas dire que Madagascar se développe réellement tant qu’on identifie encore des régions très vulnérables comme le Sud du pays qui regorge pour autant de nombreuses ressources minières et stratégiques. Celles-ci méritent d’être exploitées en vue de contribuer au développement socio-économique de la nation », a conclu le président Herimanana Razafimahefa.  

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici