- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicilePolitiqueMarc Ravalomanana : « Nous devons bien réfléchir dans la perspective de 2023 »

Marc Ravalomanana : « Nous devons bien réfléchir dans la perspective de 2023 »

En liesse ! C’est l’état de la foule de l’Alaotra Mangoro ce samedi, lors du passage de l’ancien président Marc Ravalomanana pour sa première tournée qui s’inscrit dans le cadre de la redynamisation de la base du parti Tiako i Madagasikara. À Amparafaravola, l’engouement de la population était au summum.  La population était venue nombreuse pour écouter l’ancien président et quelques ténors du parti. « Notre rencontre d’aujourd’hui est très importante et a permis de renforcer notre solidarité et la sensibilisation des membres du Tiako i Madagasikara mais également de la population », a souligné Marc Ravalomanana durant son discours.

La population de Moramanga a envahi son cortège même si rester dans cette localité ne figurait pas dans son programme, ce vendredi. Marc Ravalomanana était alors retenu par une foule déchaînée qui lui a fait part de son mal-être et de ses problèmes quotidiens. C’était la première sortie officielle de l’homme fort du Magro, et non moins second lors de l’élection présidentielle de 2018 et ancien président. Une sortie qui marque, en quelque sorte, l’entrée politique et le lancement de l’offensive du camp Ravalomanana pour la prochaine échéance électorale. Une opération de séduction bien entamée vu l’engouement de la population de la localité de la Nationale numéro 2 suivi par un stade rempli à Amparafaravola. Et le chef de l’opposition a écouté les doléances de la population sur la cherté de la vie et les problèmes liés à la corruption en passant par le prix du riz qui est à 2 300 ariary le kilo selon les dires de ces plaignants alors que la région est considérée comme le premier grenier à riz du pays. « Si vous ne faites pas attention et ne réfléchissez pas, les difficultés vont s’amplifier », a lancé le numéro Un du Tiako i Madagasikara. Des propos qui font allusion, bien sûr, au choix de la population à la prochaine présidentielle qui s’annonce déjà très rude entre lui et le président Rajoelina, même si aucune candidature n’a encore été annoncée.

Recueillis par Julien R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1.  » si (vous) ne faites pas attention…les difficultés vont s’amplifier » : une manière de rendre le peuple aux abois (COVID 19 – hausse des prix …) responsable de son malheur . Une manière aussi d’appuyer la où ça fait mal …tout en évitant de proposer ne serait-ce qu’un début de solution…pour, non point amplifier les difficultés , mais les atténuer à défaut de les aplanir significativement . Politique démagogue versus peuple inconscient .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici