- Publicité -
jeudi, mai 26, 2022
DomicileEconomieMadagascar –Japon : Un don de 81 milliards Ar pour rénover deux grands...

Madagascar –Japon : Un don de 81 milliards Ar pour rénover deux grands ponts sur la RN2

Les ponts de Mangoro et d’Antsapazana situés à Moramanga, dans la région Alaotra Mangoro, qui relient la Route Nationale No 2, seront complètement rénovés. 

Le président de la République Andry Rajoelina accompagné des différentes personnalités a procédé au lancement des travaux de rénovation des deux ponts.

« Ce projet a été signé à l’occasion de la visite du président de la République, Andry Rajoelina, dans le cadre du TICAD 7 au japon en 2019. Il s’inscrit dans le cadre de l’Aide Publique au Développement du Gouvernement du Japon, à titre de financement non-remboursable octroyé à Madagascar, par le biais de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA). La valeur de ce don s’élève à 2,596 milliards d’yen japonais, soit l’équivalent de 81 milliards Ar », a déclaré l’ambassadeur du Japon à Madagascar, SEM Higuchi Yoshihiro. « C’est la preuve du dynamisme de la coopération entre Madagascar et le Japon. La rénovation de ces ouvrages constitue une des priorités de l’Etat étant donné que cela va rendre plus fluide la circulation sur la RN2 desservant la Capitale et Toamasina qui abrite le plus grand port à Madagascar. C’est d’ailleurs le pilier de l’économie nationale. En outre, le projet aura des retombées économiques positives pour la population, voire même pour la nation », a évoqué pour sa part le président de la République, Andry Rajoelina lors de l’ouverture officielle des chantiers des travaux d’amélioration du pont de Mangoro et du pont d’Antsapazana hier à Moramanga. 

Décembre 2023. Le président du Sénat Herimanana Razafimahefa et le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana ainsi que bien d’autres personnalités ont assisté à cette cérémonie de lancement de travaux. Côté technique, le premier pont ayant trois travées mesure 102 mètres de long tandis que le second pont à travée simple est de 30 mètres de long. Ces deux ouvrages seront ensuite construits en béton précontraint. Il faut savoir que ce projet vise à faciliter et à renforcer la logistique en remplaçant deux ponts anciens et endommagés sur la Route Nationale N°2 et ce, tout en rendant la circulation à deux voies. La méthode de construction en porte-à-faux est appliquée. Ce qui permettra d’avoir une construction sûre et de haute qualité ainsi que résiliente face au changement climatique tout au long de l’année. À titre d’illustration, les nouveaux ponts ne seront pas en cas de crue des rivières aux alentours. En outre, le délai d’exécution des travaux réalisés par la société Daiho Corporation s’avère plus court. Il est à noter que les travaux de rénovation de ces deux ponts sont prévus s’achever en décembre 2023. En attendant, une déviation de route est en cours de finition par le ministère des Travaux publics à Antsapazana pour que la RN2 reste toujours praticable tandis que l’ancien pont de Mangoro est toujours ouvert à la circulation. Celui-ci sera au fil du temps utilisé pour les piétons et le transport ferroviaire. 

1.200 véhicules par jour. Il faut savoir que la mise en œuvre de ce projet répond à l’engagement 7 du Plan Emergence de Madagascar qui consiste à promouvoir la modernisation de Madagascar, et de doter ainsi le pays d’infrastructures de transports cohérents à l’émergence. En outre, le président Andry Rajoelina a soulevé que 1 200 véhicules circulent chaque jour sur cette Route Nationale No 2 reliant Antananarivo et Toamasina. 450 constituent des poids lourds transportant entre autres, des carburants et des produits de première nécessité. « Ce nombre de véhicules va doubler ou tripler d’ici dix ans. Raison pour laquelle, nous avons relevé un défi de construire une autoroute, une grande première dans les annales de l’histoire de Madagascar, en commençant sur cette RN2 dont la construction date des années 60. L’objectif est d’assurer la fluidité et la sécurité de la circulation », a déclaré le Chef de l’Etat. Par ailleurs, le président Andry Rajoelina a inauguré une infrastructure d’irrigation dans le lac Alaotra, à Amparafaravola, après cette cérémonie. 

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici