- Publicité -
dimanche 26 juin 2022
DomicileSociétéFormation en développement personnel : Signe d’une détresse psychologique chez les...

Formation en développement personnel : Signe d’une détresse psychologique chez les Malgaches

Les Malgaches auraient besoin d’un accompagnement psychologique.

Effet de mode, activités génératrices de revenus, moyens de se faire un nom dans un monde en perpétuelle compétition, les formations axées sur le développement personnel pullulent dans la Grande île. Une situation née d’une certaine demande selon les psychologues.

«La hausse des prix des PPN, la recrudescence de l’insécurité, les difficultés liées à l’accès à l’emploi et à un cadre de vie stable et pouvant promouvoir l’épanouissement des individus, les difficultés quotidiennes auxquelles les Malgaches font face actuellement constituent des facteurs déstabilisants pour les Malgaches». Propos de Meva Ratsifandrihamanana, psychologue œuvrant dans la région Atsinanana et qui fait état de la situation dans laquelle vivent les Malgaches actuellement.

À en croire notre source, l’on parle de personnes déstabilisées, des gens vaincus psychologiquement, financièrement et émotionnellement. «Tous les aspects de la vie des Malgaches sont touchés par ces facteurs déstabilisants», note Meva Ratsifandrihamanana. Un état d’instabilité qui entraîne des troubles au sein des foyers malgaches, ajoute la psychologue. «La hausse incessante des cas de divorce ou encore les problèmes de ménage constitue une manifestation palpable de ces troubles au sein des foyers. Tout comme les problèmes relationnels entre enfants et parents qui touchent beaucoup de familles». La situation entraîne également des conséquences néfastes sur les secteurs productifs. «Une personne soumise au stress quotidien est difficilement productive. Cela entraîne ainsi un impact important auprès d’une entreprise, des secteurs de production du pays», nous confie Meva Ratsifandrihamanana.

Fausses solutions. La prolifération des formations axées sur le développement personnel serait la suite logique d’une telle situation de détresse psychologique chez les familles malgaches. Et d’après Meva Ratsifandrihamanana : «les demandes sont nombreuses tout comme les offres de formation. Cela explique le besoin important des Malgaches de s’affranchir de leur stress quotidien, des poids qui pèsent sur eux et d’inverser leur situation : de vaincus à vainqueurs». Toutefois, la prolifération des formations en développement personnel pourraient constituer un danger pour ces types de personnes si l’on s’en tient aux explications de la psychologue. « Les gens qui sont dans cet état psychologique ont, certes, besoin d’un accompagnement personnel ayant pour but de les aider à gérer leur état de stress mais les formations en développement personnel ne sont pas faites pour elles», interpelle Meva Ratsifandrihamanana. Ce, dans la mesure où le développement personnel exige «beaucoup d’efforts de dépassement de soi pour l’individu. Pour une personne dont l’état psychologique est déstabilisé, l’échec pourrait constituer un sentiment de regret intense. La personne pourrait perdre totalement foi en elle. Ce qui est très dangereux et pourrait entraîner le suicide ». La nécessité de mettre en œuvre un programme d’accompagnement de masse pourrait aider à mieux maîtriser cette situation.

José Belalahy

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici