- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileEconomieProjet CASEF : Distribution de 32 345 certificats fonciers à Itasy

Projet CASEF : Distribution de 32 345 certificats fonciers à Itasy

Lors de la cérémonie de remise des certificats fonciers à Arivonimamo.

La cérémonie officielle de remise de 32 345 certificats fonciers pour la région d’Itasy s’est déroulée samedi à Arivonimamo. Il s’agit de la mise en œuvre de l’Opération de Certification Foncière Massive initiée par le projet Croissance agricole et sécurisation foncière (CASEF), financée par la Banque mondiale.

La région Itasy fait partie des 14 régions d’intervention dans lesquelles le projet CASEF mène des Opérations de certification foncière massive (OCFM). Cette région compte pour sa part 32 345 certificats fonciers pour les occupants issus de 14 communes dans les districts d’Arivonimamo, de Miarinarivo et de Soavinandriana. Une délégation conduite par le ministre de l’Aménagement du territoire et des Services fonciers (MATSF), Pierre Holder Ramaholimasy a procédé à la remise officielle de ces certificats, samedi dernier, à Arivonimamo.

Une nouvelle loi. Durant son allocution, le ministre a annoncé que « nous sommes destinés à être Malgaches. Nous avons des droits sur nos terres.  Le ministère est en train de réviser les procédures voire la loi qui est devenue un obstacle sur les droits de propriété, alors que le rôle de l’Etat est de faciliter l’accès aux fonciers et la sécurisation des terres.  Une nouvelle loi devrait être présentée au niveau du Parlement lors de la prochaine session. Une fois adoptée,  notre objectif est de distribuer plus de 1 390 000 certificats par an avec l’appui de notre bailleur de fonds ».

Le manager du département Résilience Urbaine et Foncier de la Banque mondiale, pour la Région Est et Sud de l’Afrique, Catalina Marulanda, a assisté à cette cérémonie de samedi. Elle a confirmé la coopération entre la Banque mondiale et le MATSF. « C’est la première fois que je viens à Madagascar et je suis très heureuse de constater que les efforts du Gouvernement avec l’appui du projet CASEF et la Banque mondiale ont permis de remettre symboliquement ces certificats. Je comprends à quel point la terre est importante pour la population malgache et qu’il n’est pas toujours facile de disposer d’un document qui garantisse ses droits. La réforme foncière de Madagascar permet maintenant d’avoir le document sur la terre de manière plus rapide et moins cher », note la représentante de la Banque mondiale, avant d’ajouter que « c’est un vrai progrès que la Banque mondiale salue et encourage vivement. Nous tenons à faciliter les démarches de tous ceux qui reçoivent ce certificat et à l’équipe du projet CASEF.  On encourage tous les responsables à continuer les efforts et mettre en œuvre toutes les facilités possibles afin de répondre à la demande des gens pour avoir leur certificat. Ces efforts et ces simplifications seront autant de motivation pour la Banque mondiale afin de continuer à apporter son soutien à travers ce projet ».

Le travail continue. Depuis 2019, avec cette OCFM, 154 085 demandes de certificats fonciers ont été reçues au niveau des 25 communes traitées pour les trois districts d’Itasy. 107 860 droits fonciers parmi ces demandes ont été reconnus et 65 983 certificats fonciers ont été établis dont 33 638 CF déjà distribués en 2021. Le Coordonnateur national du projet CASEF, Soja Sesy  a profité de cette occasion pour faire un rapport sur les travaux  effectués dans la région, devant les responsables étatiques et les représentants des parlementaires qui ont été présents durant cette cérémonie. « Le projet a appuyé les communes, les maires et les services communaux pour la délivrance des certificats fonciers. Mis à part les certificats fonciers, 21 bâtiments de guichet foncier ont été réhabilités sur le financement de la Banque mondiale dont neuf sont équipés de matériels informatiques. La région est dotée de 7 nouveaux guichets fonciers. En 2018, il y a eu la mise à jour et la fiabilisation des 25 Plans Locaux d’Occupation Foncière suivant les normes requises par le MATSF. Grâce au   financement de la Banque mondiale, la région a fait une acquisition d’images satellitaires à très haute résolution en 2021. Notre travail depuis des années se poursuit dans les autres communes des districts de la région Itasy», a-t-il fait savoir.

M.R

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici