- Publicité -
dimanche 26 juin 2022
DomicileSociétéSanté mentale : 30 000 brioches et 5 000 chocolats pour soutenir « les orchidées...

Santé mentale : 30 000 brioches et 5 000 chocolats pour soutenir « les orchidées blanches » 

Ils invitent les citoyens, les entreprises et les ministères à participer à cette « opération brioches et chocolats ».

Le centre médico-éducatif « les orchidées blanches » organisera, la semaine prochaine, une opération « brioches et chocolats » pour soutenir les personnes ayant une déficience intellectuelle.

Depuis sa création en 1972, le centre médico-éducatif  « les orchidées blanches » organise chaque année une manifestation traditionnelle « opération brioches et chocolats ». Pour cette année, elle se déroulera les 23-24-25 mai et entrera également dans le cadre de la célébration de son 50ème  anniversaire. Selon le président l de ce centre, Thierry Ramaroson, 30 000 brioches et 5 000 chocolats seront mis en vente à 2 500 ariary chacun durant ces trois journées. Ceux et celles qui souhaitent y participer peuvent se rendre au siège du centre sis à Androhibe, à la City Ivandry ou au Lycée Français Ambatobe ou passer les commandes via leur site web ou page Facebook. « L’objectif est d’obtenir des fonds pour compenser les charges de fonctionnement du centre ainsi que la sensibilisation de l’opinion publique sur les droits des personnes en situation de handicap. L’organisation de cette opération permettra aussi d’assurer la pérennisation de nos activités », a-t-il souligné. Il a ainsi fait appel aux citoyens, entreprises et ministères pour les soutenir dans cette cause. 

Activités. Le centre enseigne, forme et éduque les enfants et les adultes afin que ces derniers ne soient pas un fardeau ni pour leur famille ni pour la société. À ce jour, 43 personnes travaillent au sein de ce centre ayant une  capacité d’accueil de 120 personnes dont la tranche d’âge varie actuellement de 1 an à 62 ans, selon Noa Razanajatovo, directeur adjoint du centre. Plusieurs activités sont prévues et abordent le développement sous différents angles. C’est le cas par exemple des échanges et du partage avec les enfants qui ont des difficultés liées au langage et qui ont besoin d’entrer en contact avec les autres. Il y a également la stimulation intellectuelle qu’il faut pratiquer tous les jours ou encore les activités en lien avec l’expression des émotions et la communication avec l’autre. Toutefois, le centre a sa propre structure et son programme éducatif compte tenu du fait que les bénéficiaires ont des besoins spécifiques. Par ailleurs, les éducateurs doivent avoir suivi des formations spécifiques avant de pouvoir enseigner. « Nous ne suivons pas de programme d’enseignement officiel. Notre programme se focalise sur l’humain. Quel en est l’objectif ? C’est de faire en sorte que les bénéficiaires puissent gagner en autonomie afin qu’ils ne représentent pas un poids pour la société ou pour la famille qui s’occupe d’eux en dehors du centre », explique à son tour Mirana Razafindrakoto, éducatrice auprès du centre médico-éducatif « les orchidées blanches ». 

Narindra Rakotobe 

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici