- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
DomicileEconomieCode de la pêche et de l’aquaculture : Pour un auto-contrôle de l’exploitation...

Code de la pêche et de l’aquaculture : Pour un auto-contrôle de l’exploitation des ressources halieutiques 

Lors de l’atelier de sensibilisation lancé dans les régions concernées.

Le ministère de la Pêche et de l’Économie Bleue à travers la composante 2 du projet SWIOFish 2 reprend les activités de sensibilisation régionale relative à la communication de la nouvelle loi portant sur le Code de la pêche et de l’aquaculture à Madagascar. 

Cette campagne de sensibilisation se tiendra du 9 au 25 mai dans les régions de DIANA, SAVA et SOFIA.  En effet, ces régions qui constituent la partie Nord de la Grande-île disposent d’un fort potentiel pour les pêches prioritaires. L’objectif de ce raffermissement du nouveau cadre juridique sur la pêche et l’aquaculture au niveau de ces régions côtières vise à améliorer la gestion et la performance de ces pêches prioritaires. Plus précisément, cette campagne de sensibilisation est lancée dans le but de faire connaître à toutes les parties prenantes, dont entre autres, les pêcheurs, les mareyeurs, les collecteurs et les opérateurs ainsi que les autorités locales, les grandes lignes de cette nouvelle loi portant sur le Code de la pêche et de l’aquaculture. Ce qui permettra à chaque acteur de s’initier à un auto-contrôle de l’exploitation des ressources halieutiques dans leurs zones d’occupation tout en participant à la gestion durable des ressources halieutiques. 

Surveillance communautaire. Il faut savoir que des ateliers sur la communication de cette nouvelle loi seront organisés dans chaque région concernée, pour ce faire. Les acteurs œuvrant dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture seront en même temps sensibilisés en matière de préservation des ressources halieutiques. La mise en place d’une surveillance communautaire n’est pas en reste. Dans la foulée, les techniciens du ministère de la Pêche et de l’Économie Bleue ont fait connaître à tous les acteurs participants à ces ateliers, leurs droits et obligations ainsi que les sanctions que peuvent encourir les délinquants et les contrevenants dans le secteur.  Toutes les parties prenantes seront ainsi mieux informées sur cette nouvelle loi portant sur le Code de la pêche et de l’aquaculture ainsi que sur les textes d’application. 

Il est à rappeler que le ministère de tutelle à travers le projet SWIOFish 2, a déjà lancé une campagne de sensibilisation sur cette nouvelle loi portant sur le Code de la pêche et de l’aquaculture dans dix régions côtières en 2020. Ce code sera le garant d’une gestion durable des ressources halieutiques au profit des générations futures en pénalisant entre autres toute gabegie à leur exploitation. 

Navalona R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici