- Publicité -
mardi 28 juin 2022
DomicileCultureVendredi joli

Vendredi joli

Ckoji l’illustre inconnu au Kick Back

Le bonhomme est peu connu des grandes scènes de la capitale, il compte cependant plus de 24 000 abonnés sur sa page Facebook. Ckoji serra à l’affiche au Kick Back aux 67 ha aujourd’hui à 20 h. À entendre ses chansons, il œuvre dans une variété matinée de sonorités urbaines, entre le « roots » et les influences jamaïcaines. Il chante les relations amoureuses idylliques, et parfois incendiaires, dans l’ensemble de ses morceaux. 

Le chanteur de « Vady » en scène

Le chanteur Ljo, à qui l’on doit « Ino tianô », « Vady », va chauffer l’hôtel Ibis Ankorondrano ce soir à partir de 19h. Un des rares concerts de cet artiste dans la capitale. Pourtant, il possède une « fanbase » pouvant remplir un Antsahamanitra. En attendant, les inconditionnels et inconditionnelles vont pouvoir le retrouver sur une scène où des pointures ont déjà effectué leur passage. 

La nouvelle génération chante 1972

Le groupe Mashmanjaka va chanter à La Teinturerie Ampasanimalo ce soir à partir de 19h. En voici la teneur. « 13 Mai 1972, 13 Mai 2022… À travers nos œuvres artistiques et musicales, nous essayons de retracer l’Histoire depuis celle qui a marqué la Nation malgache, si l’on peut bien évidemment nous appeler ‘’Nation’’. Sous forme de lutte, pacifique et mélodieuse, nous partageons notre manière de voir les choses. Les points forts, le progrès, les séquelles et handicaps causés par toutes ces formes de visions politiques, soit dit par le peuple et pour le peuple. Mais au bout du compte, le peuple continue de subir et rien ne nous fait penser qu’il y aura un lendemain meilleur pour nos enfants ».

Les maîtres de l’acoustique au Piment Café 

La grande affiche au Piment Café Behoririka cette nuit à 21h, avec Lôlô sy ny Tariny et Feo Gasy. Sur scène, le public retrouvera Benny, Bebey, Kolibera et Nini. Un quatuor déjà aguerri à ce cabaret. Les « Tady vita fato maty », « Lekaôma », pourquoi « Sabinah » une chanson peu chantée par Lôlô sy ny Tariny sur scène… Mais aussi, « Tsofy rano », « Don-danitra », et « Any indray andro », de Feo Gasy aujourd’hui à classer dans le patrimoine artistique malgache. 

Le « re-retour » de Lego en force

Le moment est venu, Lego va monter au Jao’s Pub Ambohipo ce soir à partir de 20h. Lego, c’est cette musique ayant réussi à bouleverser les charts dans les années 2000. Lui et son inséparable accordéon ont pu conquérir la capitale avec des titres comme « Jôby hely », « Dadilahy » et d’autres. Puis le calme plat, il a déjà tenté quelques retours en force il y a quelques mois. Crise sanitaire oblige, il n’a pas réussi à continuer sur sa lancée. Le moment est donc venu. 

La belle Onja au Bônara Be

Une revenante sur les scènes d’Antananarivo, la chanteuse Onja va enflammer le Bônara Be aux 67 ha, aujourd’hui, à partir de 21 h. Un des plus jolis minois de la musique malgache réapparait enfin sur une scène digne de son rang de star. « Ry nene », « Tsisy quoi » et d’autres seront au menu pour une soirée qui promet. Membre du groupe Tinondia à ses débuts, elle s’est démarquée avec sa voix et une beauté à damner un eunuque. 

Le maestro Jean Rigo à l’affiche

Sans doute l’événement de ce weekend, Jean Rigo investit la scène du Karibotel Twenty Six Analakely ce soir à partir de 20h. C’est un des meilleurs auteurs/compositeurs de sa génération qui va chanter cette nuit. Ses chansons ont réussi à traverser les âges, il est écouté presque n’importe où à Madagascar. Son style est facile à reconnaître, la signature d’un génie. « Ambilao izaho », un slow à classer dans le top 20 national.

Maminirina Rado

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici