- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileSociétéEducation : Le Lycée français de Tananarive célèbre son demi-siècle

Education : Le Lycée français de Tananarive célèbre son demi-siècle

L’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, était présent à Ambatobe.

Les anciens du Lycée français de Tananarive se sont retrouvés à Ambatobe, samedi dernier, lors de la célébration de son 50ème anniversaire. Les anciens élèves qui sont éparpillés partout dans le monde n’ont pas manqué de se manifester à l’occasion et de rappeler également qu’ils constituent un formidable réseau professionnel et personnel d’entraide et de soutien.

Le Lycée français de Tananarive (LFT), fondé en 1972 et membre de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), fête actuellement son cinquantième anniversaire. Pour marquer le cinquantenaire du lycée, une exposition qui retrace ses 50 ans a eu lieu sur place, vendredi dernier, en présence de Jean Paul Négrel, directeur adjoint de l’AEFE. Cette célébration s’est poursuivie samedi dernier. Une occasion pour les anciens élèves, enseignants et personnels, de se retrouver et de passer un moment chaleureux en toute convivialité. « J’ai été frappé par l’attachement des participants au lycée : l’enseignement qu’ils ont reçu, les souvenirs qu’ils ont de leurs camarades et de leurs enseignants. La mission de l’enseignement français à l’étranger, c’est de proposer un enseignement de qualité sur les normes et les programmes de l’éducation nationale française mais complètement intégré dans le pays d’accueil », selon l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard.

Normes. Premier lycée français postcolonial d’Afrique, créé sur le modèle de ceux de Rome ou de Washington par Jacques Deguy, qui restera proviseur jusqu’en 1977, il a officiellement ouvert ses portes en 1972. Cet établissement se trouvait à cette époque à Ambatoroka dans les locaux du séminaire catholique. Ce n’est qu’en 1998 que ce lycée déménage à Ambatobe qui est actuellement son lieu d’implantation. L’établissement permet aux enfants ou autres nationalités résidant à Madagascar de suivre une scolarité à dimension internationale. Sa pédagogie est conforme aux exigences de l’Education nationale française. La diversité culturelle est mise en avant par une pédagogie innovante et un esprit d’ouverture. « Plus de 300 personnes étaient présents sur les lieux pour cette célébration. L’établissement a pris de l’ampleur, les élèves sont de plus en plus nombreux et nous enregistrons actuellement plus de 1 500 élèves », selon la proviseure Dominique Lantiez.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici