- Publicité -
mercredi 10 août 2022
DomicilePolitiqueMarc Ravalomanana : Descente dans le premier arrondissement, avant-hier

Marc Ravalomanana : Descente dans le premier arrondissement, avant-hier

Le parti TIM continue ses descentes dans les différents quartiers de la Capitale. Avant-hier, ce fut au tour du premier arrondissement. Une délégation placée sous l’égide de l’ancien président Marc  Ravalomanana s’y est déplacée. L’ancien président a été également accompagné par les 15 députés TIM et par l’équipe de Miara-Manonja du MBS et de l’AZ Radio. Lors de leur prise de parole, les différents intervenants n’ont pas mâché leurs mots à l’endroit des tenants du pouvoir. Certains ministres ont été critiqués, à cette occasion. La députée Hanitra Razafimanantsoa a fustigé le ministre des Travaux publics concernant son intervention sur les médias portant notamment sur ce qu’elle qualifie de la contestation de ce ministre aux déplacements de l’opposition dans les régions. De son côté Marc Ravalomanana s’est adressé aussi à ce ministre en demandant « où est passé l’argent destiné à la réhabilitation des routes, les gens éprouvent beaucoup de difficultés que ce soit en milieu urbain qu’en milieu rural ».  Le fondateur de l’empire Tiko a lancé également des piques, à l’endroit des responsables au niveau du ministère de l’Energie ainsi que de l’Eau. Par ailleurs, les députés TIM ont annoncé qu’ils attendent de pied ferme le ministre des Travaux publics, à Tsimbazaza, lors du prochain face-face entre députés et membres du gouvernement.   

Recueillis par Dominique R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Que retenir de cet article ?

    « ,le fondateur de l’empire Tiko » : au fait , comment et quand cet « empire » a-t’il été constitué ? Et sur quels cadavres !? (Lire l’histoire des empires) .
    « Où est passé l’argent… » : poser pareille question à Madagascar relève de la provocation et/ou de l’insulte grossière et violente à l’intelligence populaire .
    Sinon, en lieu et place de contre-proposition
    des critiques, des récriminations..
    So what !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici