- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileSportsBasket-ball : U-Magis, la révélation du Smatchin

Basket-ball : U-Magis, la révélation du Smatchin

L’équipe masculine de l’U-Magis avec le ministre Tinoka Roberto

L’équipe championne du Smatchin a honoré Dieu pour  cette grande victoire. L’U-Magis ambitionne d’aller encore plus loin, non seulement dans le basket-ball, mais aussi dans d’autres disciplines.

Un vrai exploit. C’est ainsi qu’on peut qualifier la victoire de l’équipe de l’U-Magis lors de la 9e édition du tournoi inter-instituts Smatchin. Après plusieurs tentatives depuis la première édition, les joueurs de l’Université de la compagnie de Jésus U-Magis sont montés sur la plus haute marche du podium. Ils ont éliminé l’équipe de l’Esmia par 76 à 75 en finale. Quel talent incroyable, car on ne peut pas imaginer qu’ils aient réussi à prendre le dessus sur l’équipe de DEGS, trois fois championne du Smatchin en demi-finale. Cette victoire était déjà prévisible après un parcours sans faute avec sept victoires en autant de matches. L’U-Magis mérite tout simplement ce trophée. 

« Notre plus grande force, c’est que nous sommes très disciplinés. Nous respectons les consignes, les timings. Nous n’avons pas le droit de contredire notre coach. Pourtant, il y a de l’ambiance dans notre l’équipe, ce qui nous différencie des autres équipes. D’ailleurs, il y avait une fusion entre les joueurs de l’U-Magis dans tout Tana. Le moment fort était de battre l’équipe de DEGS, c’est une surprise à la suite d’un match pas très disputé », a fait savoir Klerio Andrialova, étudiant du SAMIS-ESIC de l’U-Magis Amparibe non moins joueur U20 de TCBC Betsiboka.

Une réforme.  L’équipe de l’U-Magis a été réformée l’an dernier. La formation est composée, notamment, des joueurs sélectionnés dans ses six écoles et instituts de la Capitale à savoir SAMIS-ESIC et ETS Amparibe, EPSA-ESBTP Bevalala et PSP Tsaramasoandro. Les joueurs ont effectué des regroupements quotidiens deux mois avant la compétition. L’équipe de PSP de l’U-Magis à Fianarantsoa est aussi prête pour la prochaine édition.

« Nous sommes passés à un niveau supérieur cette année. Notre objectif est de redorer le blason de  notre université à travers d’éventuelles compétitions. D’ailleurs, Saint-Michel en général a toujours brillé dans le domaine du sport et nous voulons juste continuer dans ce sens. Nous avons fusionné les joueurs dans le but aussi de créer une cohésion entre tous les étudiants qui s’investissent autant dans le sport que dans leurs études », a ajouté Gaëtan Radisambahoelinajoro, le responsable en communication de l’équipe.

La grande famille des six écoles supérieures jésuites de la Capitale a célébré cette victoire, ce samedi à l’occasion de l’ « U-Magis Day ». Un grand carnaval a été organisé depuis le Stade Barea Mahamasina avant la tenue d’une grande messe pour remercier Dieu à Saint-Michel Amparibe. Les festivités se sont terminées autour d’un grand festin.

Manjato Razafy

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici