- Publicité -
mardi 28 juin 2022
DomicilePolitiquePlan Émergence Madagascar : Des gouverneurs peu efficaces

Plan Émergence Madagascar : Des gouverneurs peu efficaces

Quand aura lieu l’évaluation des gouverneurs des régions ? C’est la question que se posent les observateurs après le dernier remaniement gouvernemental. Pour l’heure, trois ans, ou enfin presque, après la première vague de nominations des gouverneurs, le président Andry Rajoelina joue la carte de la patience en leur laissant la chance de travailler sereinement. Et ce, malgré les polémiques dont font l’objet certains gouverneurs. Des responsables remettent en cause la raison de l’existence du gouvernorat. En outre, certains gouverneurs sont aussi accusés de provoquer la zizanie au niveau de leur circonscription à cause d’une cohabitation difficile avec certaines autorités telles que les députés, les maires et les autres membres des collectivités territoriales décentralisées et des structures déconcentrées. Plusieurs gouverneurs font actuellement l’objet de contestations. Dans certaines régions, le gouverneur est même accusé de piétiner les attributions des autorités locales. 

Résultats tangibles. En tout cas, bon nombre d’observateurs estiment que les gouvernorats restent, pour le moment, une structure peu efficace. Pas beaucoup de résultats tangibles se rapportant aux « velirano » et à l’ambition du président Andry Rajoelina qui souhaite apporter le véritable changement au pays. À chaque déplacement, le Chef de l’Etat inaugure surtout des infrastructures réalisées par le gouvernement et les différents ministères et non pas des réalisations du gouvernorat. Pour ne citer que les EPP, les CEG, les hôpitaux et les stades… Seules les routes en pavé qui plus est, relèvent de l’instruction du Chef de l’Etat, sont réalisées par les gouvernorats des régions. À un an et demi de la fin du premier quinquennat du président Andry Rajoelina, les gouverneurs doivent faire preuve de plus d’efficacité afin d’apporter leur contribution à la mise en œuvre du Plan Émergence Madagascar. En tout cas, les observateurs attendent impatiemment les résultats de l’évaluation de ces derniers. 

Davis R 

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Non seulement la nomination des gouverneurs est inconstitutionnelle mais si vous voyez un seul exemple précis comme Rasoamaromaka à la région Analamanga , c’est l’exemple concret de l’incompétence et d’un profiteur avéré . Il est là uniquement pour jouir à fond la caisse des avantages du poste .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici