- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileEconomieProjet AD2M ; Leader du développement de la filière apicole 

Projet AD2M ; Leader du développement de la filière apicole 

Le projet d’Appui au Développement du Menabe et du Melaky (AD2M) est un projet de développement rural intégré au sein du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage visant l’émergence de pôles de développement agricole intégrant par la mise en valeur productive avec des techniques et moyens de production résilients, la sécurisation foncière, la gestion durable des ressources naturelles et l’appui à l’accès aux marchés. Le projet intervient au niveau de 47 communes réparties sur 7 districts ciblant 57 000 ménages. Cette année, AD2M a participé à la Journée mondiale des abeilles qui s’est déroulée à Morondava le 20 mai dernier, étant donné qu’il est le leader du développement de la filière apicole dans ses régions d’intervention.
Extracteurs mobiles. La preuve, le projet a contribué à l’appui de cette filière sous forme d’Activités Génératrices de Revenus (appelée microprojet) en fin de la phase I du projet en 2014 en passant de la cueillette du miel vers la promotion de l’apiculture moderne. Des Champs Écoles Paysans par groupe de 5 à 10 personnes ont été mises en place dans quelques communes à forte potentialité mellifère. Ce qui a permis de développer des produits mono fleurs, en particulier le miel de jujubier et la mangrove ainsi que l’utilisation des ruches modernes. En outre, les apiculteurs ont été appuyés en utilisant un extracteur mobile depuis 2016, après avoir reçu des formations et encadrements en matière de technique apicole, de choix d’implantation et d’accompagnement à la récolte.

Hausse de la production. Par ailleurs, 1 976 ruches modernes avec des accessoires ont été distribuées aux apiculteurs à travers 146 Champs Écoles Paysans et touchant 1 624 bénéficiaires. Ce qui a permis une hausse de la production à 15 litres par ruche par campagne avec des miels de qualité. En 2018, le projet AD2M a fait une extension autour des grandes zones forestières comme le Menabe Antimena, la forêt de Kirindy Mitea, et Mandabe dans la région Menabe. Des formations en fabrication de ruches et de cires gaufrées ont été dispensées aux apiculteurs locaux  avec codification de leurs ruches. La mise en relation des apiculteurs avec des opérateurs, la maîtrise de la varroase et la professionnalisation des acteurs de la filière font partie des résultats attendus.

Navalona R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici