- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileÀ lireTravailleurs migrants : Tollé sur les nouvelles mesures gouvernementales

Travailleurs migrants : Tollé sur les nouvelles mesures gouvernementales

Le ministre des Affaires étrangères, Richard Randriamandrato, fortement critiqué.

Le gouvernement a resserré l’étau autour des travailleurs migrants qui veulent quitter le pays. De nouvelles mesures ont été annoncées, hier, par le ministère des Affaires étrangères qui consistent à renforcer d’autres étapes administratives que les candidats doivent de nouveau franchir avant de quitter le sol national. En effet, il faut «obtenir un visa au préalable du contrat de travail signé par les deux parties à l’ambassade de Madagascar dans le pays de destination », annonce le ministère des Affaires étrangères. Le candidat doit également « passer une enquête de moralité et un examen de situation auprès du ministère de la Sécurité publique et viser le contrat de travail auprès du ministère du Travail, de la Fonction publique et des Lois sociales » exige le ministère des Affaires étrangères. Ensuite, le « visa du contrat de travail et du billet d’avion ainsi que la procédure de préinscription consulaire » sont aussi recommandés auprès de la direction de la diaspora du ministère des Affaires étrangères. Toutes ces nouvelles étapes « doivent être faites 15 jours avant le départ », selon le ministère des Affaires étrangères.  

Décourager. L’objectif de ces nouvelles mesures est de « protéger les traites de personnes transnationales », justifie le ministère de Richard Randriamandrato. Elles peuvent renforcer la vigilance du gouvernement sur les départs pour le travail extérieur des Malgaches dans les pays qui ont fait beaucoup de bruits sur les cas de maltraitance, comme dans les pays arabes ou asiatiques. Mais le communiqué annonce une mesure globale qui touche également d’autres projets professionnels à l’extérieur du pays. À la lecture de cette dépêche du ministère des Affaires étrangères, tous Malgaches qui décrochent, en effet, un contrat privé à l’extérieur devront se soumettre aux nouvelles mesures annoncées. Dans ce cas, elles sont très mal accueillies par l’opinion publique. Les démarches administratives pour ceux qui ont pu décrocher des contrats de travail à l’extérieur sont, en effet, renforcées et s’alourdissent davantage. « Je ne comprends pas cette démarche gouvernementale qui, à mon avis, ne fait que décourager, voire même dissuader les compatriotes qui peuvent avoir une opportunité de pouvoir faire valoir leurs compétences à l’extérieur pour un horizon professionnel meilleur », s’interroge un cadre malgache qui travaille actuellement aux États-Unis. 

Échanges culturels. Le gouvernement perd la face et des répercussions politiques peuvent ressurgir sur ce sujet. L’annonce de cette nouvelle mesure a créé un tollé sur les réseaux sociaux. Des réactions ne tardent pas à venir. « Ces mesures risquent de fragiliser davantage les conditions des travailleurs malgaches et pourraient favoriser le travail au noir », analyse un juriste. De leur côté, les Malgaches « Au pair », quant à eux, fustigent les mesures. Le contrat « jeune au pair » n’est pas un « contrat de travail », précise une page spécialisée sur ce créneau qui attire davantage de jeunes malgaches. En Allemagne, on compte « environ 500 jeunes malgaches au pair actuellement », témoigne Hasimbola qui a dû passer par cette étape pour pouvoir poursuivre ses études universitaires actuellement dans ce pays. Etre au-pair ne peut pas être qualifié de « travailleur migrant » plaide-t-il. « C’est un programme international d’échanges culturels, qui permet aux jeunes de vivre à l’étranger, de découvrir une autre culture et d’apprendre une langue étrangère », précise un site spécialisé. 

Visa. « Nous n’avons ni contrat de travail ni fiche de paie », soutient alors une jeune malgache au pair en Europe. « Nous voulons ainsi que les autorités malgaches reviennent sur leur décision sur le cas des jeunes au pair », lance Hasimbola. « Cette nouvelle mesure pourrait, à plus forte raison, décourager les familles d’accueil à collaborer avec les jeunes malgaches », affirme-t-il. Et les chances des Malgaches de pouvoir bénéficier de ce programme d’échanges peuvent, en effet, rétrécir après l’entrée en vigueur de ces mesures énoncées par le ministère des Affaires étrangères « étant donné que la procédure d’obtention de visa auprès de l’ambassade d’Allemagne nécessite déjà beaucoup de patience », poursuit-il. 

Rija R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

7 COMMENTAIRES

  1. Légitimes et fondées en apparence, ces nouvelles dispositions sont bien plus faciles à édicter et peu coûteuses à mettre en place que de réelles dispositions efficaces de lutte contre le banditisme en col blanc et la corruption généralisée d’État. Ce qui est sûr, c’est qu’elles s’adressent d’abord et surtout aux plus faibles , parce que sans ressources , parce que sans relations bien placées .
    Macron disait « vouloir emmerder les non-vaccinés » ; le gouvernement fait ici le choix – sans gain aucun – de pourrir un.peu plus l’existence des sans-rien , dont les jeunes au pair . Justement , il y a là un véritable problème et besoin d’ajustement de compétitivité, au niveau des langues précisément . Lors, il n’est pas étonnant que les étrangers trustent les bonnes places et les meilleures trajectoires professionnelles .

  2. Le gouvernement a raison ! Je mets fortement en garde les femmes qui veulent immigrer croyant aux belles promesses. L’europe, c’est fini, il y a beaucoup de gens qui retournent dans leur pays car les européens ne veulent plus d’immigrés surtout en france. est-ce que vous écoutez les actualités ou non ? On a échappé à marine le pen mais quelqu’un de pire sera au gouvernement dans 5 ans ! Je parle en français pour que tout le monde soit au courant. L’europe, c’est fini ! Méfiez-vous aussi des pays arabes et surtout de dubai où se pratique actuellement ce qu’on appelle le « PORTA POTTY », littéralement « déféquer ou uriner dans la bouche d’une femme » considérée comme une esclave sexuelle et qui ne sert à rien qu’à assouvir tous les pires fantasmes quitte à être des toilettes publiques. Cette pratique est largement répandue à dubai et récemment, il y a une fille qui s’est suicidé. On leur fait miroiter beaucoup d’argent, du shopping, etc. et elles tombent dans le panneau. Vous les filles Malagasy, vous êtes trop naives. Respectez-vous et ne vous laissez pas séduire par n’importe qui ! Étudiez, faites une formation, soyez ambitieuses et surtout, n’écoutez pas n’importe quel garçon ! Avant de vous marier, ayez vous même déjà une situation, un travail pour que personne ne vous méprise ! L’école est quasiment gratuite à Madagascar, profitez-en ! Ne rêvez pas, il n’y a plus d’avenir à l’étranger ! Restez au pays, vous y serez plus heureuses ! Madagascar a besoin de cerveaux et le président Rajoelina fait ce qu’il peut pour redresser le pays. Je note que Rajoelina n’était absolument pas mon premier choix en tant que président mais je reconnais qu’il fait ce qu’il peut pour que Madagascar redevienne digne ! Est-ce que vous n’avez pas honte que depuis toujours, on considère Madagascar comme l’avant dernier pays pauvre de la planète ? On dit souvent que c’est la famille qui est le socle de la société. C’est vrai ! si les familles sont saines, la société sera saine ! Vous les mères, vous avez de l’expérience, protégez vos filles, ne les laissez pas partir à l’étranger ! Assurez-leur un bel avenir en les faisant étudier ! Ici, en france, il n’y a plus d’avenir ! Il y a beaucoup de racisme, et la cohabitation avec d’autres immigrés étrangers est très dure car on n’a pas la même mentalité ni la même culture ! On se plaint qu’à Mada il y ait des voleurs, des égorgeurs, etc. mais ici c’est pire ! Tu sors le matin, mais tu n’es pas sûr de rentrer chez toi le soir. Pour un rien, pour une cigarette, pour un mauvais regard ou tout simplement parce que ton visage ne leur plait pas, ils peuvent te tuer ! Vous dites que vous êtes cadre ? Où est le problème ? Vous ne gagnez pas suffisamment ? Réfléchissez une minute : vous ne pourrez pas trouver un poste équivalent en france car on va estimer que votre diplôme n’est pas l’équivalent du diplôme français. Vous serez condamnés à travailler 2 fois plus dur en tant qu’homme de ménage, agent de sécurité, etc. des boulots qui, en plus d’être dégradants , ne paient pas bien et vous ne verrez pas vos enfants grandir car ici, un regroupement familial n’est plus possible. Après, ne vous étonnez pas qu’ils aillent avec n’importe qui ou qu’ils deviennent des ratés. En un mot, arrêtez de rêver ! Madagascar a besoin de toi, de moi, de nous ! Si tu estimes qu’il est trop tard pour toi, fais-le pour tes enfants ! Sachez qu’actuellement, il y a beaucoup d’étrangers qui retournent dans leur pays ! Ceux qui sont à l’étranger comme moi et qui veulent retourner dans leur pays, amassez-vous un peu d’argent pour faire quelque chose à Mada ! N’écoutez-pas les menteurs qui vous font miroiter n’importe quoi. Je le dis bien, dans 5 ans, quelqu’un de pire que marine le pen viendra au pouvoir et ceux qui ne sont pas repartis vont souffrir ! Pour ma part, je compte repartir avant. J’encourage également les journalistes à avertir les gens sur le « PORTA POTTY » et vraiment en faire un gros titre pour qu’ils ouvrent les yeux sur la vraie réalité à l’étranger ! J’aime mon pays, j’aime mon peuple et ce post est ma contribution à cet amour pour mes compatriotes. Il faut aussi que le président Rajoelina soit informé sur tout ce qui se passe. Masina ny Tanindrazana !

    • Avelao ny olona hisafidy izay hitondrany ny fiainana fa aza volena sakantsakana etsy sy eroa. Ireo fanasoratana hapetraka ireo dia tsy ampy ho dinganin’ny olona izay mananan tamba-jotra mpanondrana olona. Efa maty hanina @ izany ry zareo! Eto koa mampiroborobo ny kolikoly ny fambolena taratasy etsy sy eroa, ny sonia sy fanamarinana takiana dia voavidy vola faoana raha mbola eto Gasikara sy izao fitondrana izao no eto. Ny olona tsotra te hiotra sy hivoatra amin’ny fiaianana no voasakan’izao fepetra sy filana vavionony izao!

    • Aux lieux de perdre leurs temps à bloquer ses candidats à l’immigration. l’état devrait se demander pourquoi? et qu’est-ce qu’on peut réellement faire pour améliorer le quotidien des malagasy? l’état malagasy n’est pas légitime pour donner des leçons à qui que ce soit, ce ne sont que des corrompus qui ne sont là que pour se remplir les poches. Ce n’est jamais un plaisirs de quitter son pays, sa famille, ses amis…. tout le monde sait ce qui se passe à l’étranger, mais ils ont fait le tour à Madagascar. Ils aimeraient tenter leurs chances comme tout le monde. il y en a qui y arrive d’autre pas, mais ce qui est sûr c’est qu’à madagascar il n’y a plus d’espoir et ça c’est leurs quotidiens. Pourtant le peuple malgache ne sont pas des requins jamais rassasié comme ceux qui sont aux pouvoirs. ils demandent à manger à leurs faims, travailler, se soigner convenablement et se loger dignement. mais non, les autres, ils se promenent en hélicoptère, en voiture de luxe ect… c’est tout ce que leurs petits cerveaux arrive à capter. argent argent argent

  3. #Rebecca

    ….mais vous êtes en France, n’est-ce pas !? C’est la réflexion-réflexe qu’aura tout Malagasy, qu’il soit de Tana, Mahajunga ou de n’importe quel village de d’Anosy ou d’ailleurs. Parce que Madagascar s’enfonce de jour en jour dans le malheur ,plongeant ainsi ses enfants dans le désespoir le plus noir .
    Madagascar , au contraire de ses soeurs africaines francophones, a 2 x atouts majeurs : une langue , le malagasy (qui devrait être la langue officielle et d’enseignement) et une monnaie , l’ariary , éléments de souveraineté dont ne disposent pas ses soeurs africaines francophones, ex colonies comme elle .
    Pourquoi donc Madagascar revendique-t’elle les pires places au palmarès maudits des populations (# pays) les plus pauvres et des élites(# pays) les plus corrompues au monde !??
    Ce sont là les causes du désespoir des Malagasy et les raisons de leur désir d’occident .
    Par votre discours-cri du coeur , sincère car poinçonné de la connaissance du vécu, vous semblez légitimer l’impéritie des gouvernants tout en culpabilisant davantage encore les victimes . Car les proches des élites n’épargnent pas aux statistiques des  »migrants ».
    Oui, la cause de la fuite éperdue , désespérée et désespérante du Malagasy …c’est la corruption systémique, endémique qui paralyse Madagascar et son émergence économique et sociale . N’en déplaise aux éberlués des inaugurations marapenitra .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici