- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileVisionDes petits patients… au pays des merveilles !

Des petits patients… au pays des merveilles !

Le quartier opératoire du Service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) fait peau neuve, après avoir été réhabilité et équipé par l’ONG « Operation Smile ». Le bloc opératoire n’a plus rien à voir avec l’ancien, et se pare dorénavant de couleurs sur les murs, décorés de dessins animaliers et de divers paysages forestiers ou océaniques, qui amèneront à coup sûr les enfants qui y seront opérés, dans un monde si différent du reste de ce vaste hôpital.

Des petits patients… au pays des merveilles !

Une salle de préparation, un bloc opératoire, une salle de réveil, tout cet environnement à priori intimidant pour tout patient, l’est plus encore lorsque les patients sont des enfants. Mais quand tout a été conçu pour les apaiser, avec tout un décor « spécial enfant », fait de dessins, de couleurs et de mobiliers adaptés – comme cela se fait dans de nombreux services pédiatriques sous d’autres cieux – l’atmosphère devient chaleureuse, propice à la décontraction, pour que les petits patients se sentent rassurés, détendus, pour affronter l’épreuve de l’opération chirurgicale. Bref, les enfants se croiraient à l’école maternelle, le regard émerveillé, alors qu’ils sont bel et bien en milieu hospitalier.

Ce genre d’endroits, spécialement aménagés pour les enfants à l’hôpital, sont courants ailleurs, mais font figure d’exception dans notre pays. Certes, d’autres services pédiatriques dans les hôpitaux sont, eux-aussi, décorés de dessins pour enfants, de princesses et autres super héros en vogue, mais ce qui a été réalisé dans ce quartier opératoire du service de chirurgie pédiatrique du HJRA, est d’un niveau au-dessus. Ce quartier opératoire a pu se métamorphoser ainsi grâce à un investissement conséquent d’un partenaire étranger, qui a financé les travaux et les équipements modernes qui y sont installés. C’est dire que l’adaptation aux besoins spécifiques des enfants a un coût. Pour assurer le bien-être de ces chers petits, il faut mettre la main à la poche. Tous y conviendront : c’est valable, à l’hôpital ou ailleurs.

Hanitra R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici