- Publicité -
vendredi 12 août 2022
DomicileSociétéEnseignement technique : Contrôle strict des centres de formation professionnelle

Enseignement technique : Contrôle strict des centres de formation professionnelle

Ce partenariat entre le METFP et Luxmina training Institute contribue en partie à la promotion de l’emploi décent pour tous.

Le ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle procède actuellement au contrôle strict des centres de formation professionnelle et des instituts privés. Des sensibilisations seront effectuées avant de passer aux sanctions.

Ces dernières années, on assiste à la multiplication des centres de formation professionnelle. Le ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (METFP) a cependant souligné qu’aucune tolérance n’est admise à l’encontre de ceux qui exercent dans l’informel. Le directeur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle à Analamanga , Raveloson Rasolovolahanta a ainsi appelé les concernés à régulariser leurs cas. « Seuls les centres ayant une autorisation d’ouverture et l’agrément des filières sont autorisés à délivrer des certificats. Mais cette étape sera précédée d’une descente effectuée par les responsables auprès du ministère », souligne-t-elle. Cette descente porte entre autres sur la vérification des infrastructures. La hauteur plancher-plafond des salles doit être de 2,50m en moyenne, les salles doivent être aérées et éloignées des bars et des karaokés. L’établissement doit être également équipé avant que l’autorisation soit délivrée. Pour le personnel administratif, le directeur de l’établissement ainsi que les enseignants doivent disposer d’une autorisation d’enseigner et être âgé de plus de 25 ans.

En parallèle , le METFP soutient les établissements qui ont rempli les critères requises pour mieux avancer dans leurs activités . C’est dans cette optique qu’il a signé une convention de partenariat hier avec « Luxmina training Institute » (LTI) . C’est un centre proposant des formations dans le secteur de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. « Ce partenariat du ministère avec le privé se porte sur la délivrance d’un certificat.Le ministère nous appuie également dans la mise en relation avec les associations ou ses ONG partenaires par le biais de la formation ou le renforcement de compétences de nos étudiants », selon à son tour, Tatiana Andrianaivoson, responsable département Marketing-commercial-communication, auprès de LTI. Ce centre collabore avec des entreprises pour les stages ou encore l’intégration professionnelle de ses étudiants. Ces derniers ont par contre le choix entre la formation en présentiel et la formation à distance.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici