- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicilePolitiqueObservatoire Safidy : 10.000 observateurs en 2023

Observatoire Safidy : 10.000 observateurs en 2023

Les électeurs vont-ils faire la queue en 2023 ?

À l’approche de la présidentielle de 2023, les Organisations de la Société Civile (OSC) se mobilisent. Il en est ainsi du plan stratégique FIERA II des OSC malgaches qui tourne fondamentalement sur la manière d’instaurer de manière effective, un des points essentiels d’une élection fiable et acceptée par tous, qui est la « crédibilité électorale ». La nouvelle version du plan stratégique FIERA (Fifidianana Iombonana Eken’ny Rehetra ary Atokisana) consiste à relever les défis, jusqu’ici, toujours pas accomplis, constituant un énorme handicap croissant dans l’ensemble du système électoral malgache. Handicaps qui n’ont fait qu’exacerber progressivement la crédibilité des élections auprès des citoyens. Perte de confiance, baisse du taux de participation, nonchalance, désintéressement, non-respect des engagements ; l’observatoire des élections SAFIDY réunissant près de 10 organisations de la société civile malgache, aura jusqu’aux prochaines élections (2023) la lourde tâche de convaincre les électeurs d’accomplir leur devoir de citoyen à toutes les élections à venir afin de résoudre efficacement la baisse de participation électorale à cause de la frustration ambiante des électeurs devenus, ces derniers temps, récurrente.

Valeur du devoir. Pour ce faire, SAFIDY vise à accroître d’ici la prochaine échéance électorale, la sensibilisation et l’éducation citoyenne pour insuffler un plus grand élan auprès des citoyens, notamment auprès de l’électorat malgache. Dans la pratique, SAFIDY entend amplifier ses interventions locales, en mobilisant davantage de jeunes de manière à régénérer dans l’esprit de chaque citoyen la valeur du devoir d’aller voter à la fois de manière réfléchie, mais surtout responsable. Accroître l’efficacité des OSC dans le suivi et observation des élections SAFIDY vise également à accroître le nombre de ces zones d’intervention et de couverture d’observation électorale en mobilisant un nombre tentaculaire de 10 000 observateurs (7 000 en 2018) à travers le maximum de bureau de vote ; de couvrir 119 districts (contre 34 en 2018) et 23 régions (contre 7 en 2018) ainsi que 1 600 communes (contre 745 en 2018).

Un détail sur l’absence des membres représentant les institutions étatiques et officielles, ainsi que des représentants des partis politiques à la cérémonie a été fortement observé par les visiteurs de l’événement qui s’est déroulé à Antaninarenina en ce début du lancement des activités organisées par les OSC et qui va durer trois jours (du 31 mai au 02 juin). Au vu de ces chiffres, SAFIDY entend ainsi déployer le maximum d’observateurs aux prochaines échéances électorales.    Recueillis par Dominique R

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici