- Publicité -
dimanche 7 août 2022
DomicileEconomieRéforme foncière : Le renforcement institutionnel favorisé par le numérique

Réforme foncière : Le renforcement institutionnel favorisé par le numérique

Les technologies digitales apportent de nettes améliorations dans la gestion foncière, selon les responsables du projet CASEF (Croissance agricole et sécurisation foncière). La semaine dernière, la Banque mondiale, qui finance ce projet, a évoqué de grandes avancées.

14 régions de Madagascar bénéficient du projet CASEF (Croissance agricole et sécurisation foncière), qui œuvre pour la sécurisation foncière, notamment en milieu rural. En effet, ce projet soutient la campagne de distribution massive de certificats fonciers, qui vise un objectif de 1,39 millions de certificats produits pour les régions SAVA, Diana, Sofia, Boeny, Betsiboka, Analamanga, Itasy, Bongolava, Vakinankaratra, Analanjirofo, Atsinanana, Alaotra Mangoro, Amoron’i Mania et Matsiatra Ambony. En parallèle avec ces opérations de certifications massives, CASEF appuie également le MATSF (Ministère de l’Aménagement du  Territoire et des Services Fonciers) dans la mise en œuvre des actions de la Réforme Foncière à travers la Lettre de la Politique Foncière 2015-2030, et également des actions sur l’amélioration de la gestion foncière dans sa globalité. 

Avancées. Selon les responsables du projet, cet appui concerne le renforcement institutionnel de l’Administration foncière et domaniale, acquisition des Images satellitaires à haute définition couvrant les 23 régions de Madagascar en vue de l’amélioration des outils cartographiques pour la sécurisation foncière, appui en matériels pour les services fonciers déconcentrés de l’Etat, renforcement de compétences des agents de l’Etat et des collectivités territoriales décentralisées, contribution aux actions sur la mise en place du système d’information foncière, etc. Lors d’une descente sur terrain dans la région Atsinanana, Marie Chantal Uwanyiligira, responsable des opérations de la Banque mondiale à Madagascar, a noté une satisfaction quant à la mise en œuvre du projet. « Je salue et soutiens les efforts de Madagascar, du MATSF avec le CASEF, avec son engagement confirmé à la poursuite de la réforme foncière initiée en 2005 à Madagascar et des appuis de la population rurale dans le cadre de la sécurisation foncière avec le certificat foncier, en contribution de la sécurisation foncière massive au profit des Malgaches », a-t-elle déclaré. Certes, la campagne de distribution massive se poursuivra dans les diverses régions de la Grande-île, jusqu’en 2023.

Antsa R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici