- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileCultureDocumentaire : Mamody, The last Baobab digger, nominé pour WILDLIFE CONSERVATION FILM FESTIVAL

Documentaire : Mamody, The last Baobab digger, nominé pour WILDLIFE CONSERVATION FILM FESTIVAL

Cornu, le scientifique réalisateur, malgache d’adoption.

Au début, c’était « Baobab terre et mer », une expédition à la découverte des baobabs entre Tuléar et Morondava par la mer avec des marins vezo (en pirogue), un « road movie » scientifico-naturaliste dans lequel le réalisateur, Cyrille Cornu, filme l’une de ses expéditions scientifiques et amène le spectateur à faire, en même tant que lui, des découvertes surprenantes. Un film documentaire qui a connu un énorme succès entre 2015 et 2018, car, cela a fait le tour du monde. En effet, ce documentaire ne sera pas son premier coup de maître. Sorti en mars 2022, « Mamody, the last Baobab digger », est nominé pour le WILDLIFE CONSERVATION FILM FESTIVAL, l’un des plus prestigieux festivals de films sur la conservation de la nature au monde. L’évènement se déroulera à New York en octobre prochain.

Le film est également sélectionné par l’International Golden Saffron Documentary Film Festival en Turquie. « Il y avait plus de 1 600 films documentaires inscrits, nous sommes 8 à être finalistes ! C´est un honneur d’être sélectionné avec un documentaire extraordinaire qui est sélectionné partout dans le monde. Bref je pense que le film a de quoi plaire aux comités de sélection des festivals et attirer le public. », a fait savoir Cornu.

À travers le documentaire, on réalise que la culture malgache est une culture métissée, riche en influences, avec de grandes variations suivant les endroits où l’on se trouve sur l’île, une source d’émerveillements et de découvertes. C’est aussi un lien avec le réel que la population perd avec toutes les technologies actuelles et la visualisation. « Je suis inquiet de l’évolution actuelle mais que peut-on faire ? Chacun son libre arbitre et ses besoins. La nature et les gens qui vivent en marge du monde sont tout de même fortement impactés par le consumérisme actuel. J’ai tendance à en parler dans mes films et à essayer d’engager un débat nécessaire sur le sujet », a ajouté le réalisateur scientifique.

Iss Heridiny

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici