- Publicité -
vendredi 12 août 2022
DomicileSportsFootball – Can 2023

Football – Can 2023

Les Barea jouent gros pour leur survie dans la course à la qualification de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 en Côte d’Ivoire demain contre les Palancas Negras de l’Angola.

Après la déroute d’entrée face aux Black Stars du Ghana mercredi dernier, les Barea devront corriger leurs erreurs. Demain, les protégés de Nicolas Dupuis auront fort à faire devant les Palancas Negras de l’Angola au Stade Mahamasina à 16 heures. Derniers du groupe à l’issue de la première journée des éliminatoires de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire, les Barea pourront encore inverser la tendance en cas de victoire.

Défense. L’effectif des Barea est une fois de plus amputé d’un défenseur en la personne de Jérôme Mombris. « Sitôt arrivé, Mombris a pris le vol pour La Réunion à la demande de son club. Un défenseur de moins et surtout que Boyer ne pourra pas venir tout comme Bapasy. C’est très embêtant car toute la ligne défensive n’est pas là », a expliqué Nicolas Dupuis hier, à l’aéroport d’Ivato. Le technicien français satisfait de la prestation de ses joueurs va encore faire appel à leur service demain contre les Angolais. « Avec le forfait de Mombris, il faut encore donner la chance aux joueurs locaux qui sont capables de faire de bonnes choses. Même s’ils sont en manque d’expérience, si on ne leur donne pas l’opportunité de jouer, comment vont-ils évoluer ? Je leur fais confiance, ils sont capables de faire mieux comme ils l’ont démontré lors du match contre le Ghana », a-t-il continué. Sans nul doute, il a été l’homme de la situation et du match contre les Black Stars. Nina, le gardien de l’équipe est même surnommé le « Courtois » malgache après ses nombreux arrêts. 

 T.H

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici