- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileSociétéHausse des salaires : Les fonctionnaires de catégorie 1 gagnent plus que ceux...

Hausse des salaires : Les fonctionnaires de catégorie 1 gagnent plus que ceux de la catégorie 3

Si les hausses des salaires sont salutaires pour certains fonctionnaires, elles n’arrangent pas la situation pour d’autres.

L’application de la hausse des salaires a eu des effets différents de ceux escomptés chez les fonctionnaires. Le syndicat des agents des dépenses publiques et des affaires générales interpelle l’Etat sur la nécessité de revoir l’application de la décision présidentielle.

« La volonté pour les dirigeants d’augmenter les salaires des fonctionnaires est louable dans la mesure où les agents de l’administration sont tous vulnérables. Des bémols subsistent toutefois dans l’application de cette décision. Le gouvernement doit intervenir le plus rapidement possible pour apaiser les frustrations ». Ce sont là les propos d’Eric Fortuné Haingomiarimanana, président du Syndicat des Agents des Dépenses Publiques et des Affaires Générales (SADPAG) pour faire état des premières réactions suite à la décision relative à la hausse des salaires dans l’administration publique. Selon le syndicaliste, « la décision a occasionné des malaises chez les fonctionnaires. L’application de cette décision a fait que les fonctionnaires de catégorie 1 (niveau BEPC) gagnent plus que ceux de la catégorie 3 (niveau baccalauréat)», explique le président du SADPAG. Ce qui serait actuellement une source de frustration interne dans les rangs des agents de l’administration. « Les salaires des fonctionnaires correspondent à leur diplôme (catégorie) et à leur ancienneté. Imaginez une seconde l’éventuel gène chez les agents de catégorie 3 lorsqu’ils ont perçu leur dû vers la fin du mois de mai dernier », précise Eric Fortuné Haingoarimanana.

Dilemne. L’entretien avec le syndicaliste a permis de savoir que son organisation a déjà interpellé le ministère sur la question. « On en a fait part aux responsables en leur disant que l’application devrait être faite dans les règles et suivant des calculs et principes techniques, qu’il faut revoir. Ces derniers nous ont répondu que cela pourrait entraîner le retard de paiement des salaires des fonctionnaires». À en croire Eric Fortuné Haingoarimanana, les responsables auraient également fait savoir qu’ils vont attribuer une attention particulière à la résolution de ce problème. « Nous craignons toutefois que cela ne prenne trop de temps », lance notre source en filigrane. Avant de poursuivre « quoi qu’il en soit, nous remercions le président de la République d’avoir pensé aux fonctionnaires, surtout compte tenu du contexte dans lequel se trouve le pays actuellement ».

Intégration. Profitant de l’entretien, Eric Fortuné Haingoarimanana a tenu à interpeller les responsables étatiques sur la problématique relative à l’intégration des fonctionnaires, en particulier auprès du ministère de l’Economie et des Finances. Une suspension des procédures d’intégration aurait été initiée par la Présidence de la République, il y a de cela quelques mois. Ce qui laisserait les agents de l’administration dans une situation de doute et de crainte continuelle pour ce qui est de leur avenir. « Il y a des gens qui ont servi le pays depuis des dizaines, voire, des vingtaines d’années et qui ne sont pas encore intégrés. Certains seront bientôt à la retraite et la frustration se fait ressentir. Et le contexte actuel plaide en faveur d’éventuelles grognes de la part des personnes concernées », conclut notre source.

José Belalahy

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Erratum

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici