- Publicité -
dimanche 7 août 2022
DomicileSociétéBaccalauréat : Des candidates enceintes recensées aux épreuves d’EPS

Baccalauréat : Des candidates enceintes recensées aux épreuves d’EPS

23 candidats ont manqué à l’appel, hier au Saint-Michel Amparibe.

Les épreuves d’éducation physique et sportive (EPS) ont débuté hier pour Antananarivo Renivohitra, Atsimondrano et Avaradrano. Des candidates enceintes ont été répertoriées dans certains centres d’exame comme ce fut le cas au Saint-Michel Amparibe. Selon Anoka Dera Rakotonindrina, le chef de centre, deux candidates n’ont pas pu participer aux épreuves. Elles ne se seraient rendu compte de leur grossesse qu’une fois sur le terrain. Les médecins sur place leur ont fourni un certificat médical qui atteste de leur incapacité à passer l’épreuve pratique. Selon toujours cette source, les épreuves d’EPS sont obligatoires et ces candidates enceintes seront donc contraintes de passer aux épreuves théoriques le 2 juillet prochain.

Elimination. Les candidats absents ne seront plus autorisés à composer puisqu’ils sont déjà éliminés. Pour le centre Saint-Michel Amparibe, 23 sur les 6 920 candidats ont manqué à l’appel. Les séries D de l’Avaradrano, Atsimondrano et Tana-ville sont inscrits dans ce centre dont le nombre total est de 5 816. Pour la série S, leur effectif est de 1 104. Six stades recevront les candidats pour les épreuves pratiques. Il s’agit notamment des stades de Betongolo, d’Ankatso, de l’Académie nationale des sports Ampefiloha, du lycée Saint-Michel Itaosy et d’Alarobia.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici