- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueAdoption de la LFR : Abstention assumée des députés Tiako i Madagasikara

Adoption de la LFR : Abstention assumée des députés Tiako i Madagasikara

Si la loi de finances rectificative a été votée sans amendement par l’Assemblée nationale dans la nuit de ce jeudi au vendredi, les députés du parti Tiako i Madagasikara ont choisi de sortir de la salle et de ne pas participer au vote. De ce fait, ce sont seulement les 87 députés présents à Tsimbazaza qui ont tranché et voté la LFR 2022.

« Le parti Tiako i Madagasikara ne veut pas cautionner cet acte parce que la vie du pays en dépend et il a fallu un véritable débat », a martelé le député Hanitra Razafimanantsoa durant son émission Miara-Manoja hier. La députée se désole sur le fait qu’il n’y ait pas de débat en profondeur sur certains points. « Il y avait des débats dans les travaux de commission et les techniciens du ministère des Finances et des Budgets n’ont pas toujours de réponses », a ajouté la députée. Le président du groupe parlementaire TIM, Fetra Ralambozafy, quant à lui, s’est insurgé sur le contenu de la LFR en général. «  On ne voit pas apparaître dans ce projet de loi ce qui concerne le budget pour le développement du monde rural ainsi que la transformation des produits locaux ».  D’autres raisons ont été abordées par le président du groupe parlementaire du TIM. « La stratégie pour faire face à la hausse du prix du carburant n’apparaît également pas dans ce projet de loi (qui vient d’être adopté) », a-t-elle indiqué. Si les députés du parti TIM ont choisi de quitter la salle pour avoir les mains propres, des vives réactions ont suivi leurs actions. « Le TIM aurait dû rester dans la salle et affiner leur position en faisant face aux députés de la majorité », a-t-on indiqué tout en continuant que « c’est une fuite en avant que le TIM a fait.  Le vote a été effectué vers une heure du matin ce vendredi », informe-t-on du côté de l’hémicycle de Tsimbazaza. Notons que le nombre de députés est de 151 dont 84 issus de l’IRD, 16 issus du parti TIM, 46 indépendants et issus d’autres partis politiques. On peut alors imaginer qu’avec les 84 députés IRD, il aurait fallu le vote des indépendants ou des autres partis en dehors du TIM pour qu’elle soit adoptée. 

Julien R.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici