- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueAmpandrianomby : « Les lingots d’or ont été remplacés par des objets métalliques » selon...

Ampandrianomby : « Les lingots d’or ont été remplacés par des objets métalliques » selon le ministère des mines

Olivier Rakotomalala devant la presse hier à Ampandrianomby

Contrairement aux informations qui ont été sorties ces derniers temps, le ministre des Mines et des ressources stratégiques a affirmé, hier, que 36 kg et 433 grammes d’or ont disparu du coffre de ce département. Des kilos de pierres précieuses  s’évaporent également dans le coffre. Le ministre des Mines et des ressources stratégiques sort de son mutisme. Hier, devant la presse, Herindrainy Olivier Rakotomalala a apporté des précisions concernant ce vol dans les locaux du ministère à Ampandrianomby. Le vol a été, en effet, découvert lors d’un inventaire qui a eu lieu dans le cadre d’une passation de service entre l’actuel directeur général des mines et l’ancienne directrice générale qui a occupé le poste depuis 2020, a précisé Herindrainy Olivier Rakotomalala, hier, devant la presse. « Il s’agit d’une procédure légale et d’usage », a affirmé ce membre du gouvernement. 

Scandale. Les métaux précieux et les pierres précieuses ont été remplacés par des produits de substitution, selon le ministre des Mines et des ressources stratégiques. « On a constaté des objets métalliques qui pesaient 24,550 kg dans le coffre au lieu de lingots d’or », révèle-t-il. Alors que le coffre en question n’a pas été dérobé, a affirmé le ministre. L’ampleur du vol n’a pas laissé insensible l’exécutif qui a tout de suite enclenché une procédure judiciaire pour faire la lumière sur cette affaire qui fait scandale. La question est alors de savoir jusqu’où ira l’enquête autour de ce vol  de lingots d’or et de pierres précieuses qui sont estimés à plus de 7 milliards ariary suivant le cours actuel de l’or. 

Parlementaires. Le ministre des Mines et ressources stratégiques condamne fermement ce vol qui a eu lieu dans les locaux de ce département, a annoncé hier Olivier Rakotomalala. Ce membre du gouvernement a affirmé avoir rendu compte « dès le constat du vol » auprès du Premier ministre et du président de la République sur cette affaire. Des parlementaires sont montés au créneau pour condamner également le vol. L’enquête est en cours. Jusqu’à présent, la justice a mis la main sur quatre anciens directeurs généraux des mines en exercice entre 2019 et 2022, ainsi que d’autres agents du ministère des mines et des ressources stratégiques, qui sont en détention préventive. Certains d’entre eux figurent parmi les responsables qui ont détenu la clé du coffre. Durant cette période, le ministère des Mines et des ressources stratégiques a été dirigé par Fidiniavo Ravokatra. 

Rija R. 

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

  1. L’ancien détenteur du poste remercié après une évaluation bidon et maintenant recasé pour continuer probablement ses méfaits ! Et c’est un expert de l’IEM de Mamimbahoaka pardon de peu !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici