- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieLFR : Votée sans amendement par l’Assemblée Nationale

LFR : Votée sans amendement par l’Assemblée Nationale

L’équipe du MEF conduite par le Grand Argentier Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a concocté une LFR qui conne espoir quant à une relance économique

Une nouvelle étape de franchie  pour les finances  publiques. La loi de finances rectificative a été votée à l’unanimité par les 87 députés présents lors de la séance plénière de vote qui s’est tenue avant-hier, tard dans la soirée.

Le texte budgétaire est maintenant entre les mains des Sénateurs qui devront procéder au vote dès la semaine prochaine. En tout cas,  grâce à  l’adoption de la LFR dès le début du deuxième semestre comme le veut la pratique en  la matière, l’administration va  continuer à fonctionner normalement. 

Bonnes perspectives

Et ce, avec une loi de finances qui, malgré la révision à la baisse du taux de croissance économique qui est passée de 5,4% dans la LFI à 4,3% dans la LFR, laisse  présager de bonnes perspectives, quant à la possibilité d’un rebondissement. La relance est notamment attendue grâce à une bonne performance  Selon l’annexe 1 relatif au document de performance de la LFR, le secteur secondaire a rebondi en 2021 avec une croissance de +18,3% portée par les industries extractives (notamment l’exploitation d’Ambatovy) et le secteur textile. « L’année 2022 devrait marquer une consolidation de ces performances avec une croissance attendue de +8,7% (contre +8,5% dans la LFI 2022 Au premier trimestre 2022, les exportations de produits miniers ont bondi de +78% (en glissement annuel). Madagasikara devrait significative ment bénéficier de la politique de transition
énergétique au niveau mondial. En effet, le pays figure parmi les principaux producteurs de graphite, élément essentiel dans la fabrication des batteries pour les voitures électriques. L’envolée des cours de nickel et de cobalt profite également à l’économie nationale. La croissance de l’industrie extractive devrait atteindre +19% comme prévue dans la LFI 2022.

Avantage compétitif

Le secteur textile est également appelé à jouer son rôle dans la relance économique.  « Concernant le secteur des textiles, les exportations  ont augmenté de +20,1% au premier trimestre 2022 (en glissement annuel). Malgré un tassement de la demande mondiale consécutive au conflit en Ukraine, Madagasikara dispose d’un avantage compétitif sur les produits textiles technologiques et de luxe. Par ailleurs, la principale entreprise de filature du pays projette d’augmenter de 70,5% sa production de tissu de coton pour atteindre 13 millions de mètre linéaire. La branche textile devrait ainsi afficher une performance de +6,2% en 2022 ». En tout cas, cette bonne performance des mines et du textile devrait booster davantage les investissements privés

R.Edmond

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Une analyse correspondant au profil d’économies « développées » , ce qui n’est pas le cas de Madagascar. On est en droit de s’interroger sur les matrices retenues .
    Oser parler de croissance de pib dans un pays rural incapable de nourrir sa population ! Se frotter le nombril (luxe exclusif des élites politiques) quand le pays exulte de truster les pires places au classement de la pauvreté, du dénuement , de l’insécurité désormais . Il y a comme de l’Orwell noir sur le lac !

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici