- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileÀ lire26 juin 2022 : Une célébration dans le calme à Mahamasina

26 juin 2022 : Une célébration dans le calme à Mahamasina

Comme il y a une semaine, avec le concert de louange pour la nation, Mahamasina était plein à craquer hier durant la cérémonie de célébration de la fête nationale avec ses lots de jamais vu.

Durant une matinée un peu ensoleillée malgré la baisse de température qui commence à se faire sentir à Antananarivo, l’ambiance était au rendez-vous à Mahamasina hier. La cérémonie de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance s’est déroulée dans la pure tradition militaire suivie de plusieurs prestations artistiques sous le thème « Ny fitiavako ny Tanindrazako, mamelona ny hambompom-pirenena ». A part l’armée, le président de la République Andry Rajoelina, accompagné par la première Dame et leurs deux fils, était la vedette de la journée en tirant au sort les tickets gagnants pour la tombola présidentielle. 

Andry Rajoelina, président de la République et Chef suprême des armées – Photo : Princy – Midi Madagsikara

Des milliers de personnes, venues des quatre coins d’Antananarivo et de ses environs, se sont convergées très tôt le matin vers Mahamasina pour pouvoir assister à la célébration. Faute de place, une bonne partie de ces personnes ont dû participer de loin à la festivité. La cérémonie militaire a débuté par la traditionnelle revue des troupes effectuée par le Président de la République Andry Rajoelina, également Chef suprême des armées. Une série d’exercices de démonstration mettant à l’honneur les arts martiaux asiatiques qui a permis aux forces de défense et de sécurité de montrer leur capacité à effectuer des gestes synchronisés dans le respect de la discipline et de la rigueur a précédé la grande parade militaire du 62ème anniversaire de l’Indépendance. Notons que 3 329 éléments ont participé à ce défilé qui a duré environ 2 heures. Mais, les élèves de la Semipi (Semipi – Sekoly Miaramilam-Pirenena) étaient les chouchous de la foule hier. La synchronisation japonaise qu’ils ont bien exécutée a séduit presque tout le monde. 

Levée du drapeau malgache, 26 juin 2022, Mahamasina – Photo : Princy – Midi Madagsikara

Diplomates. A part les autorités malgaches, les politiciens de tous bords et les différentes forces vives de la nation, les diplomates ont également honoré cette cérémonie de célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance. Les membres du corps diplomatique sont venus nombreux pour assister au défilé militaire d’hier à Mahamasina. Il s’agit entre autres des Ambassadeurs, des Représentants des organisations internationales et des Consuls. Après un départ groupé organisé au Ministère des Affaires étrangères à Anosy, ils ont rejoint le Stade Barea Mahamasina pour honorer l’événement.

Tombola. C’est du jamais vu. Pour la première fois depuis l’indépendance, un président de la République a effectué le tirage des différents lots prévus pour la tombola d’hier. Le plus gros lot est constitué d’habitations au sein de la nouvelle ville de TanaMasoandro, sise à Imerintsiatosika. C’est une jeune femme, habitant à Tsimbazaza et vivant avec sa grand-mère, qui l’a gagné. Le deuxième lot, une moto, a été gagné par un père de famille et le troisième, un i-phone, par une mère de famille. Le tirage au sort de la tombola qui a clôturé la cérémonie officielle a été précédé, en guise de « bouquet final », d’un spectacle de danse et de cirque exécuté par des jeunes et des enfants. L’après-midi était marqué par un spectacle animé par une brochette d’artistes représentant toutes les régions de Madagascar.

Zéro incident. La célébration d’hier s’est déroulée dans le calme. Si les incidents de 2019 hantent encore certains responsables et habitants de la capitale, à l’issue de la cérémonie d’hier les autorités ont affiché leur satisfaction. Le Général Serge Gellé (Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie) a d’ailleurs souligné que « la fête nationale s’est déroulée dans le calme. Cela signifie que les forces de l’ordre ont bien travaillé ». Aucun incident n’a été communiqué par les autorités malgré la grande affluence de la population à Mahamasina et malgré que la fête s’est prolongée tard le soir. Le SEG a continué que « nous devons avoir la culture de reconnaissance ». Les spectacles ont ainsi clôturé ce mois de festivité. 

Parade des éléments du FIGN (Forces d’intervention de la gendarmerie nationale) lors du défilé militaire – Photo : Princy – Midi Madagsikara

Julien R.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici