- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueDétournement de deniers publics : Un député poursuivi par le Bianco

Détournement de deniers publics : Un député poursuivi par le Bianco

Coup de tonnerre. Un député natif de la région SAVA est dans le collimateur du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO). Cet organe en charge de la lutte contre la corruption a publié sur son site internet, l’existence d’un dossier concernant l’implication de hauts responsables étatiques, d’élus et de chefs d’entreprises dans une affaire de détournement de deniers publics. L’argent détourné serait estimé à 393 997 998 millions d’Ariary, c’est-à-dire, un peu moins de 2 milliards de Fmg. Il s’agirait des fonds destinés au financement des projets inscrits dans le Comité Local de Développement (CLD) pour le district de Sambava. Les faits remonteraient au titre des exercices 2017-2018, sous le régime Hery Vaovao hoan’i Madagasikara. Un député élu dans cette circonscription figurerait parmi les personnes impliquées dans cette affaire. Cet élu étant toujours en exercice, le BIANCO envisage actuellement de demander la levée de son immunité parlementaire auprès du Bureau permanent de l’Assemblée nationale. Reste à savoir si cette demande va aboutir vu le fait que la Chambre basse soit connue et reconnue par le corporatisme. D’autres hauts responsables étatiques au niveau du district de Sambava seraient aussi impliqués. À noter que le dossier y afférant a déjà été transmis devant le Pôle Anti-Corruption (PAC) dans le courant de ce mois de juin.

Chefs d’inculpation. Complicité de détournement, abus de fonctions et faux et usage de faux. Ce sont entre autres, les chefs d’inculpation qui pèsent contre les 8 personnes et 2 entreprises impliquées dans cette affaire. D’après les informations,  le dossier concerne l’octroi de marchés publics pour la réalisation des travaux de construction et de réhabilitation, ainsi que des marchés de fournitures dont le budget aurait déjà été payé alors qu’aucuns travaux n’ont été achevés et aucuns matériels n’ont été livrés. Toutefois, des procès-verbaux attestant la réception des travaux, ainsi que des bons de livraison ont été inventés. C’est le cas du marché fictif estimé à hauteur de 93 998 000 Ariary pour les fonds CLD 2017. Pour les fonds CLD 2018 par contre, deux marchés publics d’une valeur totale de 299 999 998 Ariary, relatif à l’achat de 5556 tôles destinées à l’entretien de bâtiments scolaires et des bâtiments administratifs des 28 communes du District de Sambava, ont été lancés et attribués à deux entreprises locales sans qu’aucune livraison n’ait été effectuée.

CLD. Du côté de Port-Bergé, 4 personnes viennent d’être placées sous mandat de dépôt, également pour détournement de fonds destinés au CLD. Il s’agirait de la PRMP dudit District, l’Adjoint du Préfet d’Antsohihy et deux membres de la Commission d’Appel d’Offre (CAO). Ils sont soupçonnés d’avoir détourné une somme de 168 millions d’Ariary prévue pour l’achat de motos cross pour les maires, et d’une autre somme de 80 757 770 millions d’Ariary prévue pour la réhabilitation de la Résidence du District de Port-Bergé. Déférées au parquet du PAC de Mahajanga le 21 juin dernier, les personnes impliquées auraient reconnu les faits. Les autres membres du CAO et l’entrepreneur titulaire du marché quant à eux, ont été placés sous contrôle judiciaire en attendant l’audience.

Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

  1. Et puis quoi ? Déjà ou bientôt en villégiature en Europe , Maurice , Dubaï . Cherchez la faille !
    Je me trompe peut-être, mais c’est l’image de Madagascar. Et j’évite les termes non diplomatiques.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici