- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéAssociation Fitia : Partenariat prolongé jusqu’en 2023 avec l’UNFPA

Association Fitia : Partenariat prolongé jusqu’en 2023 avec l’UNFPA

Mialy Rajoelina et Koffi Kouame, main dans la main.

La collaboration renforcera les actions en faveur de la lutte contre les violences basées sur le genre.  

Continuité.Le Fonds des Nations Unies pour la Population et l’Association Fitia rempilent jusqu’au mois de décembre 2023. Les deux parties représentées par Koffi Kouame, Représentant de l’UNFPA Madagascar et Mialy Rajoelina, Première dame et présidente de l’Association Fitia, ont signé un mémorandum d’accord, hier au Novotel, pour renforcer leur engagement commun à protéger les droits des femmes et des filles à Madagascar. Depuis 2019, la collaboration entre les deux parties a permis la réalisation de nombreuses activités, entre autres le plaidoyer réussi pour l’adoption des textes de loi en matière de violences basées sur le genre et la mise en place de la chaîne pénale, la sensibilisation des populations sur les violences basées sur le genre et leurs conséquences socio-économiques et sanitaires, le renforcement des capacités des intervenants dans la lutte contre les violences basées sur le genre et des survivants de violences basées sur le genre. Très active sur le terrain, l’association Fitia, présidée par la Première dame  Mialy Rajoelina, fait de l’élimination des violences basées sur le genre (VBG), l’une de ses priorités. Mialy Rajoelina a même été nommée championne de la lutte contre les violences basées sur le genre depuis 2019 à la suite de ses actions en faveur des filles et des femmes.  En 2021, 40 survivants de violences basées sur le genre ont été formés et réinsérés. « L’ensemble des actions relatives aux VBG que nous avons menées jusqu’ici, ainsi que celles réalisées par tous les acteurs engagés dans cette lutte, ont permis une évolution dans la manière de penser et les mœurs culturelles ancrées. Cette mesure appréciable met en lumière l’existence et l’importance des droits fondamentaux face à toute forme de violence », a souligné Mialy Rajoelina, dans sa prise de parole. 

VBG. Cette signature entre également dans le cadre du nouveau Plan stratégique 2022-2025 de l’UNFPA qui note que les organisations et les initiatives dirigées par les femmes sont essentielles à la réalisation du Programme d’Action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) et les Objectifs de Développement Durable ainsi que dans le cadre du soutien de l’UNFPA au gouvernement sous le huitième programme de coopération. « Nous espérons pouvoir mobiliser davantage de ressources pour venir en aide aux populations les plus vulnérables, et mettre fin aux violences basées sur le genre. L’UNFPA s’engage à continuer de travailler avec l’Association Fitia jusqu’en décembre 2023 en appui au plan de développement du gouvernement », a fait savoir Koffi Kouame, Représentant de l’UNFPA Madagascar. La signature de cet accord permet de renforcer la mission et l’efficacité des activités de l’association Fitia, notamment  sur la sensibilisation des populations sur les avantages du planning familial et sur les VBG au niveau national et international.  

T.H

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici