- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileSportsHandisports-Sommet national : 300 athlètes attendus à Antsiranana

Handisports-Sommet national : 300 athlètes attendus à Antsiranana

Championnat Analamanga de handibasket à l’ANS Ampefiloha.

Le championnat de Madagascar de handisport se déroulera à Antsiranana du 7 au 14 août. Treize ligues y seront présentes.

La préparation bat son plein pour les ligues régionales des sports paralympiques, à un mois avant le sommet national à Antsiranana. Cela servira également de test de grande envergure pour les athlètes en situation d’ handicap en vue des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sport de l’Océan Indien (CJSOI) à Maurice en décembre et des Jeux des Iles de l’Océan Indien en 2023 à Madagascar. Cinq disciplines seront au menu s’il n’y en avait eu que deux lors de la précédente édition à Fianarantsoa. L’athlétisme en prendra une grande partie car plusieurs épreuves sont programmées en l’occurrence, les courses, le saut à longueur et le lancer du poids. Ces épreuves sont adaptées aux quatre déficiences, que ce soient ceux handicapés physiques, auditifs, intellectuels ou visuels. La natation qui était inclusive dans le championnat de la Fédération sera dans l’ensemble des disciplines et sera réservée aux handicapés physiques, auditifs et mentaux, tandis que la pétanque sera destinée aux handicapés physiques et auditifs. Le tennis et le basketball hommes et dames sur fauteuil ne seront pas en reste. La ligue Analamanga disposant le plus grand nombre de clubs paralympiques a déjà terminé son championnat en athlétisme et pétanque. La course pour la qualification pour les clubs de basketball a continué week-end dernier au gymnase de l’Ans Ampefiloha.

« Plus de 300 athlètes issus des 13 ligues affiliées au Madagascar ParalympicCommittee (MPC) sont attendues durant ce championnat de Madagascar. Les athlètes performants suivront le regroupement pour la préparation aux compétitions internationales notamment les jeux de la CJSOI 2022 et les JIOI 2023 », a expliqué le directeur technique national Laiharovelo Ghislain. Ce dernier a ajouté que « la performance des athlètes a connu une régression après une longue période de Covid-19. C’est pourquoi la direction technique travaille d’arrache-pied afin de la remonter un peu. Cela nécessite aussi d’un coup de main du ministère de tutelle ». Le nouveau président MahasoloTsivoa Morel essaye d’apporter quelques innovations au niveau du MPC. Il a favorisé le rôle de la direction technique et la moitié de ses membres de bureau sont des personnes en situation d’handicap.

ManjatoRazafy

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici