- Publicité -
vendredi 12 août 2022
DomicilePolitiqueGestion des fonds Covid : Les États-Unis félicitent Madagascar

Gestion des fonds Covid : Les États-Unis félicitent Madagascar

La nouvelle ambassadrice des États-Unis, Claire A. Pierangelo a présenté ses lettres de créance auprès du président Andry Rajoelina.

La nouvelle ambassadrice des États-Unis, Claire A. Pierangelo a présenté ses lettres de créance auprès du président Andry Rajoelina, hier, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Palais d’Iavoloha.

Cette cérémonie marque la prise de fonction officielle de cette diplomate américaine en tant qu’ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire à Madagascar. Le renforcement de la coopération était au centre des discussions. En effet, la relation entre la Grande île et le gouvernement américain est actuellement au beau fixe. Claire A. Pierangelo n’a d’ailleurs pas manqué de féliciter le Gouvernement malgache pour la transparence et la bonne gestion des fonds octroyés lors de la gestion de la pandémie de la Covid-19, à travers le rapport de la Cour des comptes. Celà représente un signal fort de la part des autorités américaines envers l’engagement de l’Etat malgache à instaurer une meilleure gouvernance et une gestion transparente. En quelque sorte, le régime Rajoelina bénéficie de la confiance des États-Unis. D’où l’annonce de la nouvelle ambassadrice concernant la sélection de Madagascar comme pays phare pour bénéficier du programme  » Feed the Future  » misant sur la résilience agricole de la population. Elle a aussi évoqué d’autres programmes pouvant donner accès à des financements additionnels. En tout cas, lors de cette rencontre, la nouvelle ambassadrice des États-Unis a réaffirmé la volonté du gouvernement américain à approfondir et renforcer les liens de coopération avec la Grande île, mais aussi la volonté de travailler avec Madagascar pour relever ensemble les différents défis auxquels les deux pays font face.

Coopération militaire. D’autres domaines de coopération tels que la sécurité maritime et la protection côtière, la coopération militaire ainsi que la gestion des catastrophes ont également été évoqués. Claire A. Pierangelo a aussi fait part de son attachement personnel pour les actions de protection de l’environnement et l’incroyable biodiversité de Madagascar. À cet effet, elle a exprimé sa détermination à accompagner et soutenir la politique initiée par Madagascar dans ce sens. Pour sa part, le président Andry Rajoelina a attiré l’attention de la diplomatie américaine par rapport à l’urgence dans le Sud et l’importance du défi pour la lutte contre la famine dans l’Androy et l’Anosy. Il a notamment fait le point sur la situation des actions menées par l’Etat malgache dans cette partie de l’île, et n’a pas manqué de remercier la contribution importante des États-Unis à travers l’USAID. En sollicitant le soutien de la nouvelle ambassadrice Claire A. Pierangelo pour la réintégration de Madagascar dans les pays éligibles pour le MCC, Andry Rajoelina a souligné les avancées réalisées par le Gouvernement malgache en termes d’amélioration de la bonne gouvernance et la promotion de la transparence dans la gestion des affaires publiques.  » Madagascar souhaite réaffirmer les coopérations politiques, économiques et socioculturelles entre les deux pays « , a déclaré le Chef de l’Etat.

Davis R

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici