- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicilePolitiqueEISA : Couverture médiatique sensible au genre

EISA : Couverture médiatique sensible au genre

Les professionnels des médias arborant leurs certificats à Antsirabe. (Photo fournie)

L’EISA poursuit sa série de renforcement des capacités des professionnels des médias sur la couverture médiatique sensible au genre. En partenariat avec le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, l´institut a organisé une série de renforcements de capacités au bénéfice des professionnels des médias issus des 23 régions de Madagascar. Ainsi, des ateliers de formation portant sur la couverture médiatique sensible au genre ont été tenus à Fianarantsoa les 25, 26 et 27 avril, à Mahajanga les 23, 24 et 25 mai et à Antsirabe les 28, 29 et 30 juin 2022. Un total de 69 journalistes dont 44 femmes et 25 hommes ont bénéficié de cette formation. Les médias, outre leur fonction informative, sont des partenaires privilégiés dans la sensibilisation et la promotion d’une culture démocratique. Au-delà du rôle de premier plan qu’ils peuvent jouer dans la quête d’une société plus sensible aux problématiques d’inégalités hommes-femmes, la couverture médiatique tend généralement à accorder une place privilégiée aux hommes. Si ce phénomène peut s’expliquer par une faible présence de femmes dans les sphères décisionnelles, il peut également résulter d’une faible sensibilisation des professionnels du secteur sur l’importance de l’intégration d’une perspective genre dans leur travail.

Équité. En outre, et comme dans d’autres secteurs, les médias ont tendance à véhiculer les stéréotypes sexistes. Cela se traduit par l’octroi d’une place de choix aux hommes sur les questions politiques, domaine « jugé masculin », et le confinement des femmes dans des sujets sociaux, jugés féminins tels que la santé, l’éducation, ou la culture. Rappelons que ces activités sur la promotion du genre dans les médias répondent à un double objectif : accroître la sensibilité des médias sur les enjeux d’une couverture sensible au genre et renforcer leurs compétences pour une meilleure prise en compte de l’équité du genre dans le traitement des informations. Elles s’inscrivent aussi dans le cadre de l’établissement de partenariats stratégiques avec les médias afin qu’ils puissent devenir des acteurs à part entière de la promotion des droits des femmes et de l’égalité hommes-femmes à Madagascar. En outre, le but de ces différents ateliers est d’outiller les professionnels des médias à être des acteurs du changement.

Recueillis par Dominique R.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici