- Publicité -
MG
vendredi 19 août 2022
- Publicité -
DomicileCultureGuide du weekend

Guide du weekend

Samedi 2 juillet

Soutien à Ony Rambelo

Afin d’apporter un soutien au journaliste Ony Rambelo, une soirée va se tenir au Le Galet Manakambahiny ce soir avec Tonton Pa, du groupe Rebika, José, Tal et Farakely, une chanteuse déjà bien connue des amateurs de variétés acoustiques. Les fonds récoltés serviront à appuyer le suivi des soins de ce journaliste. Quoi qu’il en soit, la musique résonnera des meilleures façons avec ce quatuor aguerri et de plusieurs générations.

Culture et colonisation au Musée de la Photo

Un sujet somme toute intéressant, « Vie culturelle pendant la colonisation », est le thème de Dominique Ranaivoson au Café-histoire du Musée de la Photographie à Anjohy à partir 10h. La vie culturelle est un vaste sujet puisque la colonisation a été un moment charnière dans l’inspiration artistique des artistes malgaches, que ce soit dans la littérature, la musique ou encore la poésie et bien d’autres.

Dimanche 3 juillet

Un concert de ´Zay attendu

´Zay sera en concert pour remercier Nary au Palais des Sports Mahamasina demain à partir de 15h25. Un  concert attendu par les inconditionnel(le)s puisque c’est la première fois que le groupe retrouve la scène après le décès du fondateur du groupe. Pour combler la place de Nary, des artistes masculins seront de la partie. Selon les indiscrétions, le chanteur Nate Tex fera une apparition.

Trois chanteuses du métal au rendez-vous

Le rock est au menu au Tranompokonolona Analakely avec trois chanteuses menant les groupes, Seth, Resurrection et Dee-A, à partir de 14h. Ces trois femmes confirment que le métal malgache possède une assise féminine. Ce n’est pas une raison pour la gente masculine de ne pas y assister. Ces trois artistes appartiennent à des « bands » déjà confirmés sur la scène tananarivienne. Le Tranompokonolona retrouve ses vieilles habitudes en accueillant le métal.

« Tsy maty paika voatondro iray » sur les planches

Le théâtre reprend du service à l’Alliance française d’Andavamamba dimanche à 15h, avec la pièce « Tsy maty paika voatondro iray » jouée par la compagnie Orimbato. Cela fait maintenant plus de trois ans que cette institution remet au goût du jour les pièces d’antan, du temps de Ratianarivo et compagnie. Historiquement, le théâtre était une discipline prisée des Tananariviens durant la colonisation et quelques années après.

Maminirina Rado

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici