- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileEconomieRN44 : Multiplication des accidents  

RN44 : Multiplication des accidents  

Les travaux de réhabilitation du tronçon de route desservant Marovoay et Vohidiala, du PK20 au PK133, sur la Route Nationale No 44, qui sont menés par le projet PACT, avancent à grand pas. 

La première phase de ce projet routier a déjà été réalisée. Ce qui a permis l’amélioration de la praticabilité des routes sur cette RN 44 si auparavant, c’était en état de dégradation déplorable, et ce, depuis des années 90. Cependant, la réhabilitation de ce tronçon de route reliant Marovoay et Vohidiala est accompagnée d’un constat de multiplication des accidents dont le taux de gravité est variable. Des cas de décès sont même enregistrés sur certains cas. Raison pour laquelle, le ministère des Travaux Publics a organisé tout récemment un atelier de sensibilisation réunissant toutes les parties prenantes à Ambatondrazaka. On peut citer entre autres, les techniciens de ce département ministériel, les autorités au sein de la région Alaotra Mangoro, les éléments de la force de l’ordre, les coopératives de transporteurs en commun et de marchandises ainsi que bien d’autres associations de transporteurs et les responsables du projet PACT. 

Prévention des accidents. En effet, l’analyse des accidents sur le lot 2 du PK60 au PK133 de la RN44 a amené au constat que les 48% des accidents enregistrés sont dus notamment aux facteurs liés au comportement des usagers. Il s’agit notamment du non-respect du code de la route et des excès de vitesse.  Ce n’est pas tout ! Le ministère des Travaux Publics a également rapporté que 75% des cas d’accidents sont survenus sur des zones sans chantier actif. Face à cet état de fait, le projet PACT veille à ce que les conditions de sécurisation du chantier soient correctement instaurées. L’objectif de cet atelier consiste à renforcer la mobilisation initiée par les différentes parties prenantes à la prévention des accidents de la route d’une part et, par la médiatisation massive de l’enjeu de la sécurité routière afin d’amener à un changement de comportement chez les usagers et les riverains de la RN44. Ce qui permettra également de contribuer à une évolution positive de la sécurité routière. « Il est important de rappeler à tout un chacun que la priorité de la réhabilitation de la RN44 est de contribuer au développement de la région et à l’amélioration de la qualité de vie des usagers mais non pas de mettre en danger leur vie », a fait savoir le Secrétaire général du ministère des Travaux Publics, Rasolomanana Hajatiana. 

Navalona R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici