- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieFilière vanille : L’initiative malgache saluée par Envirium Life Sciences

Filière vanille : L’initiative malgache saluée par Envirium Life Sciences

La vanille malgache reste encore et toujours
la championne du monde de la qualité

La filière  vanille de Madagascar est sur le devant de la scène internationale. Après la tenue à Paris de  la conférence sur la vanille de  Madagascar organisée par le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère de l’Industrialisation du Commerce et de la Consommation, ainsi que le Conseil National de la Vanille (CNV), d’importants acteurs de la filière réagissent

À l’instar d’Envirium Life Sciences qui salue cet engagement du gouvernement malgache à investir  davantage dans la filière vanille et à  prendre  l’initiative d’un contrôle plus strict du  respect des réglementations  en vigueur destinées essentiellement à protéger les intérêts des paysans planteurs qui sont à la base de la filière.

Signaux forts

Étant un acteur actif dans les grands pays producteurs de vanille comme Madagascar, la Papouasie, la Nouvelle Guinée et l’Ouganda, Envirium Life Sciences qui est une entreprise verte d’envergure internationale  estime  que les autorités malgaches  envoient des signaux forts au marché dans le but de professionnaliser la filière, de faire croître le marché de la gousse de vanille naturelle tout en assurant aux agriculteurs un revenu décent. « À Madagascar, le changement est déjà en marche », précise Christian van Osselaer, Co-CEO d’Envirium. « Il s’agit d’un événement capital pour la filière vanille, car le premier pays mondial a pour objectif d’investir dans la sécurité et dans le respect des normes et des lois. Pour nous, c’est un espoir de qualité et de sécurité pour cette merveilleuse épice indispensable à nos clients. Nous espérons qu’il s’agira de la première étape de nombreuses initiatives pour augmenter substantiellement le marché de la vanille », a-t-il poursuivi.

Critères

En tout cas, les industriels importateurs de vanille présents lors de la conférence de Paris ont reconnu la nécessité de pratiquer une juste rémunération des paysans planteurs. Les autorités prendront toutes  les dispositions qui s’imposent pour l’effectivité du prix minimum de la vanille verte auprès des  planteurs et de 250 USD FOB  pour la vanille préparée à l’exportation. Le respect de ces règles figure parmi les critères d’octroi de l’agrément pour les exportateurs pour la campagne 2022 – 2023. 

R.Edmond

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici