- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueHerivelona Ramanantsoa : Rentré au pays après 20 ans d’exil

Herivelona Ramanantsoa : Rentré au pays après 20 ans d’exil

« Le redressement du pays requiert la contribution de tous »
dixit Herivelona Ramanantsoa.

Sans tambour ni trompette, l’ancien ministre Herivelona Ramanantsoa est rentré à Madagascar après des années d’exil en France. À Antananarivo depuis le vendredi 24 juin, le premier des Ratsirakistes a un agenda assez chargé. Il rendra hommage au président Ratsiraka en allant déposer une gerbe de fleurs sur sa tombe au Mausolée National ce jour à 9h15mn. « C’est un geste symbolique pour marquer sa rentrée politique car l’ancien ministre compte partager ses expériences acquises durant ses vingt ans d’exil en France avec ses compatriotes en général, ses compagnons de lutte en particulier », a-t-il indiqué. Ayant suivi, pendant cette période, des formations en Sciences Politiques auprès de l’Université de Sorbonne puis ayant également exercé des activités civiques auprès de collectivités décentralisées, lieu de sa résidence française, il n’a pas perdu de son dynamisme militant. Administrateur de société dans le quotidien, il s’intéresse au développement du secteur de l’entrepreneuriat pour créer des emplois dans le pays. « Il informera en temps voulu de ses projets, notamment politiques incessamment », a-t-il souligné tout en continuant que « le redressement du pays requiert la contribution de tous ». Notons que Herivelona Ramanantsoa est actuellement membre du Comité des sages du Parti Arema. Et qu’il fut le porte-parole du Parti AREMA pendant la première traversée du ce dernier (1994-1997). Il était également membre fondateur du mouvement SFFF en compagnie de Germain Rakotonirainy, José Andrianoelison, Charles Ranavela, Blandin Razafimanjato. Co-auteur des deux ouvrages : Madagascar : Naufragé Volontaire et Madagascar Tantely Afa-drakotra, il a beaucoup d’expériences à partager.

Recueillis par Julien R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Flash-Eco

1 COMMENTAIRE

  1. Et alors ?
    Les universités du troisième âge existent bien en France; la preuve.
    C’est De son utilité hormis le récipiendaire à la sortie de la FAC que se porte des questions.
    Il ne s’agit pas là d’un nouveau passeport.
    L’âge est un galon qui s’acquiert naturellement, mais il n’est pas malléable malgré les velléités des politiques et des sportifs… etc et parfois il peut être défavorable.
    Trop de broderie devient une rétention pour … … cheminer vers le progrès.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici