- Publicité -
mercredi 10 août 2022
DomicileEconomieProjet TAFITA : Des certificats fonciers distribués à Ankazobe 

Projet TAFITA : Des certificats fonciers distribués à Ankazobe 

Les premiers paysans bénéficiaires des certificats fonciers dans le cadre de la mise en œuvre du projet TAFITA.

La commune rurale de Miantso, dans le district d’Ankazobe, fait partie des 26 communes d’intervention du projet TAFITA.  

Elle est la première commune ayant bénéficié des certificats fonciers dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. S’inscrivant dans le cadre du programme AFAFI Centre, ce projet TAFITA, financé par l’Union européenne, vise principalement à contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à Madagascar. Pour ce faire, il s’engage à assurer l’amélioration de la sécurisation foncière et de la gouvernance locale sans oublier une sécurisation foncière accrue dans ses zones d’intervention, comptant 26 communes réparties dans deux régions, à savoir Analamanga et Itasy. Ainsi, 172 certificats fonciers ont été distribués tout récemment aux paysans bénéficiaires dans la commune rurale de Miantso, dans le district d’Ankazobe, et ce, en présence du secrétaire général du ministère de l’Aménagement du territoire et du Service foncier ainsi que la chargée de programme au sein de l’Union européenne.

Suspendu pendant huit mois. « Il faut savoir que ce projet ne peut être mis en œuvre sans l’appui financier de ce partenaire technique et financier, qu’est l’Union européenne, et ce, à hauteur de 2 millions d’euros. Du côté des bénéficiaires, la réception des demandes de sécurisation foncière reprend à la normale si cela a été suspendu pendant à peu près huit mois. Nous sollicitons ainsi les paysans issus de nos communes d’intervention à formaliser leurs droits fonciers », a fait savoir Jerôme Raomba, le directeur du projet TAFITA, lors de la cérémonie de distribution de ces 172 certificats fonciers dans la commune rurale de Miantso. Force est de reconnaître que cette sécurisation foncière contribue à la réduction des conflits fonciers au niveau des paysans. Ces producteurs rassurés seront par la suite plus motivés à investir davantage dans leurs activités agricoles. Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet TAFITA ou projet d’appui à la sécurisation foncière et à la gouvernance locale, qui s’étale sur une période de quatre ans, la promotion de la gouvernance locale constitue également sa priorité, comme son nom l’indique. « Pour ce faire, nous accompagnons les collectivités territoriales décentralisées concernées dans l’élaboration de leur budget participatif, en affectant au niveau de chaque commune, et ce, d’une manière permanente des techniciens dénommés animateurs communaux », a-t-il enchaîné.

Sécuriser les terrains. Par ailleurs, cette remise des certificats fonciers aux paysans bénéficiaires était une occasion de marquer l’importance de sécuriser leurs terrains via cette procédure de certification foncière. Ce qui mettra également en évidence la collaboration entre le ministère de l’Aménagement du territoire et du Service foncier, la commune rurale de Miantso et le projet TAFITA financé par l’Union européenne. Il est à rappeler que le Cabinet Geosystems et Développement est mandaté pour mettre en œuvre ce projet en partenariat avec la direction générale des Services Fonciers (DGSF), la direction générale du Fonds National Foncier (DGFNF), la direction générale de l’Aménagement du Territoire (DGAT) et la direction générale de la Décentralisation (DGD). 

Navalona R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici