- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileCulture« Malagasy people »  : Les trois semaines agitées des artistes malgaches 

« Malagasy people »  : Les trois semaines agitées des artistes malgaches 

Deux semaines très agitées pour quelques artistes malgaches. Les buzz circulent, sidèrent les convaincus. Prison, séparation,  vidéo indécente défilent sur les réseaux sociaux.

La reine  aux  oubliettes. Le salegy était sa tasse de thé, la musique est toujours sa passion. Mais ces dernières décennies,  elle s’est lancée dans une politique, une carrière supplémentaire. La  contestation de Ninie Doniah  ne date pas d’aujourd’hui. Engagée pour les uns, soudoyée pour les autres,  la reine du Salegy a provoqué  des  petites  manifestations  dans les  ruelles  depuis la transition de (2009-2013). On se souvient de ce lynchage  d’un étranger à Nosy-Be qui a engendré un problème entre la France et Madagascar.   Par conséquent, l’Hexagone a fait en sorte que les natifs de l’île aient difficilement le cachet apposé sur leur passeport. Ainsi, Ninie Doniah  conteste  et crie haut et fort cette décision car elle voulait se rendre en France pour voir son enfant. 

Après quelques années, la revoici, devenue de plus en plus engagée en accusant  les autorités de Nosy-Be d’avoir spolié les terres du peuple. Chaque matin, la chanteuse publie des vidéos et  conteste les autorités locales. « Je tire la sonnette d’alarme, nous n’allons pas rester les bras croisés… nous n’allons pas nous laisser faire »,  a-t-elle souvent  répété dans ses live-vidéos. L’artiste est devenue l’épine dans le pied des intendants de la ville de Nosy-Be. Dès lors, elle fait des allers-retours au tribunal. Le   30 juin 2022, elle est condamnée à six mois d’emprisonnement ferme pour association de malfaiteurs. 

 Tonton Big copie  l’Uncle Sam  Le  “lehilahy manambola” a fait le buzz. Une vidéo circulait sur  les réseaux  sociaux.  Le chanteur en train d’embrasser une jeune femme qui n’est pas sa femme. Cela n’a pas laissé indifférent les inconditionnels. « L’information a vite circulé, espérons que tout va s’arranger », souhaite un fan. Quelques heures après la publication, Alène, l’épouse de Big MJ a publié qu’entre elle et son mari, « C’est terminé ! ».  Mais en fin de compte, après avoir effectué une analyse, c’est un buzz provoqué, un plan élaboré par l’équipe de l’artiste. 

C’est du marketing ! La vidéo a été publiée  quelques  jours  après la présentation de son nouvel album.  Une astuce à l’américaine pour attirer les fans à consommer ses  «  musiques  alimentaires ». En effet, Big MJ voulait changer la donne, constatant que le game malgache était figé, il veut initier un nouveau style de marketing.  Mais rares sont les convaincus qui comprennent où il voulait en venir ! 

Installé depuis quelque temps aux États-Unis, le natif d’Antalaha est imbibé de l’idéologie culturelle de l’Uncle Sam.  L’artiste  voit grand, mais ses fans interprètent mal les choses.   Manafo Joby  a embrassé  le monde du showbiz depuis 2014, lorsqu’il s’est marié avec Arnaah. Et sa séparation avec cette dernière a fait du bruit autant qu’aujourd’hui, sauf que cette fois-ci, le buzz est réellement provoqué ! 

La petite Wendy…catalysée.  Nombreux lui ont témoigné du soutien, cette fille si innocente qui s’est fait piéger par son ex.  « On est tous derrière toi, tu es toujours notre star. On est  là, on ne t’abonnera pas », disaient ses fans.  Cependant,  la vidéo a suscité des idées, des opinions divergentes. « Elle faisait confiance à son fiancé, c’est pour cela qu’elle a fait cela » a ajouté une jeune fille, alors que les uns ne partagent pas cette idée, « certes, elle était en tournée c’est-à-dire loin de son conjoint… est-ce que le monsieur ne pouvait pas attendre qu’elle vienne pour qu’ils puissent accomplir leur devoir conjugal ? », un vieux conservateur se pose la question ! 

La nouvelle génération est impatiente à cause de cette technologie qui la presse ! Cela a également changé la mentalité de la jeunesse malgache. Le soatoavina, les bonnes mœurs ont  leurs limites dans cette ère de l’homo economicus, où le sexe n’est plus un sujet tabou comme il y a 40 ans passé.  

En somme, les artistes malgaches sont très avancés par rapport à leur convaincus et fans inconditionnels qui voient de manière opaque ce que font leurs idoles. Si ces derniers pensent mieux vendre leurs produits, les consommateurs n’ont pas les moyens de les acheter, la crise ronge !  Il faut être réaliste, Madagascar a presque deux siècles de retard par rapport à l’Occident ! 

Iss  Heridiny 

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici