- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieGestion des finances publiques : Les actions pour la digitalisation se poursuivent

Gestion des finances publiques : Les actions pour la digitalisation se poursuivent

La ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a participé au Forum de Paris.

En mission à Paris, la semaine dernière, la ministre de l’Economie et des Finances Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a participé au Forum de Paris et a signé la convention multilatérale sur l’assistance administrative en matière  fiscale  (MAAC).

Deux événements qui marquent  notamment la poursuite des efforts de  bonne gouvernance des finances publiques à Madagascar.

PREGODI

Cette année, le Forum de Paris a porté sur le thème : « La promotion de pratiques financières durables pour remédier aux vulnérabilités de la dette ».  Une occasion pour la ministre de l’Economie et des Finances d’annoncer le lancement du projet de digitalisation de la dette dans le cadre du Projet de Renforcement de la Gouvernance par la Digitalisation (PREGODI). Financé sur un don de  la Banque Africaine de Développement à  hauteur  de 1 million d’unités de compte (environ 1,4 million USD) le PREGODI  permettra aux investisseurs d’apprécier la solvabilité du pays, de faciliter les échanges et de conforter les relations entre les créanciers et le gouvernement malgache. La plateforme aura par ailleurs le mérite d’être un instrument de transparence puisque la digitalisation   permettra  à la population de tout savoir sur la dette. Les entités concernées par le PREGODI, le BIANCO et le SAMIFIN entrent encore  plus dans l’ère de la digitalisation et de renforcer la lutte contre la corruption. En effet, il vise à contribuer aux programmes de digitalisation et de gestion des finances publiques, afin de renforcer la gestion des fonds publics et d’éviter les fuites, tendant à améliorer l’efficacité de l’administration et la prestation des services publics essentiels.  En tout cas, lors de son intervention, au Forum de Paris, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison n’a pas manqué de remercier le président du Club de Paris qui a particulièrement salué les efforts de Madagascar sur la transparence de la dette dans son intervention.

MAAC

Durant toujours cette mission à Paris, la ministre de l’Economie et des Finances a également signé avec l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), la Convention Multilatérale sur l’Assistance Administrative Mutuelle en Matière Fiscale (MAAC). Cette signature est la suite logique de  l’adhésion, en 2017, de Madagascar au “Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales”. « Madagascar disposera, désormais d’un instrument juridique multilatéral permettant l’échange effectif de renseignements fiscaux et l’assistance en matière de recouvrement des impôts des pays membres avec lesquels elle a signé une convention fiscale bilatérale », a expliqué le Grand Argentier.  La signature de la convention s’est déroulée au Château de la Muette, siège de l’OCDE, à Paris, en présence de l’ambassadeur de Madagascar en France  Olivier Hugues Rija Rajhonson. L’OCDE était représentée par Hakim Hamadi, Chef de l’Unité sur le renforcement des capacités du Forum Mondial. Le Directeur général des Impôts, Germain a également assisté à cette cérémonie  avant de participer à un atelier de travail avec les responsables du Forum Mondial.

R.Edmond.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici