- Publicité -
mercredi 10 août 2022
DomicilePolitiqueHausse des prix des carburants : L’opposition insiste sur la vérité des prix

Hausse des prix des carburants : L’opposition insiste sur la vérité des prix

Une autre hausse sera insupportable pour
la population », selon l’opposition.

Trois jours après l’annonce de la hausse du prix des carburants, un certain calme est observé du côté de l’opposition. Si les ténors de l’opposition préfèrent garder le silence et ne laissent paraître aucune réaction après la décision des autorités sur la hausse du prix des carburants suivie par la montée du prix du ticket, les animateurs du Talk-show Miara-Manoja tablent encore sur l’application de la vérité des prix. Très critique, c’est qui est chose normale, tous ceux qui ont pris la parole hier durant environ cinq heures ont jugé que cette décision n’augure rien de bon pour le futur proche du pays et ses conséquences n’auraient de bénéfice que pour les opérateurs pétroliers. 

« Le régime aurait dû appliquer la vérité des prix et alléger certaines taxes sur l’importation des carburants afin de limiter la hausse », a lâché Guy Maxime Ralaiseheno, un ancien député et membre du parti Tiako i Madagasikara et non moins l’un des principaux animateurs de Miara-Manonja. Et de continuer qu’ « à l’allure où vont les choses le pays n’est pas encore à l’abri d’une nouvelle  hausse qui sera insupportable pour la population . Les rares réactions émanant du camp de l’opposition vont à l’encontre des décisions du régime et attisant les transporteurs de ne pas rester dans la hausse du prix du ticket à 600ar. Et au député Rodin de signaler que « ce sont les transporteurs qui sont les grands perdants dans cette hausse de 40% des prix des carburants alors que pour le prix du ticket pour le transport urbain n’a connu qu’une augmentation de 100ar ». A  son tour, Vonison Andrianjato, l’ancien ministre, doute de l’efficacité de cette décision. « Je reste perplexe sur l’efficacité de cette hausse de 40 %. C’est qu’il faut faire, c’est d’appliquer la vérité de prix et de réduire certaines  taxes », a-t-il indiqué tout en continuant que « subventionner les opérateurs pétroliers était une erreur ». Compte tenu de ces réactions et même en l’absence des grandes sorties médiatiques de la part des leaders de l’opposition, on peut dire que l’opposition reste fidèle à sa position et convaincue par l’application de cette vérité de prix.

Recueillis par Julien R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici