- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicilePolitiqueDéplacement de Andry Rajoelina à Mandoto : Rivo Rakotovao demande à la HCC...

Déplacement de Andry Rajoelina à Mandoto : Rivo Rakotovao demande à la HCC et à la CENI de prendre leurs responsabilités

Le coordonnateur national du HVM, Rivo Rakotovao, entouré par des membres de ce parti. (Photo d’archives)

Le parti de Hery Rajaonarimampianina monte au créneau ces derniers temps pour dénoncer ce qu’il qualifie d’anomalies dans le pays.

Le parti HVM a fait une déclaration le 16 juillet dernier par le biais de son coordonnateur national, Rivo Rakotovao. Celle-ci porte sur le récent déplacement du président de la République à Mandoto. En citant, notamment, que « des militants politiques ont été massés dans la foule en portant des insignes marqués comité de soutien à Andry Rajoelina ». Ce parti « condamne fermement les violations répétées de la Constitution notamment dans son article 49 par le président de la République. Confirme que le Premier ministre est le garant de l’administration. Demande à la Haute Cour Constitutionnelle et la Commission Électorale Nationale Indépendante à prendre leurs responsabilités et sanctionner les actes délictueux tout comme leurs auteurs. Que ces deux structures étatiques prouvent, par conséquent, leur impartialité garante de leur crédibilité vis-à-vis de l’ensemble des acteurs politiques et citoyens ».

Redoubler de vigilance. Toujours dans sa déclaration, le HVM de préciser également que « les fonds publics ne doivent en aucun cas servir une entité politique et encore moins à mener des actions de campagne électorale. Exhorte la communauté internationale à redoubler de vigilance et à ne pas se constituer en complice des injustices portant atteinte à la démocratie.» Et pour conclure, le HVM appelle « les forces vives de la Nation à s’ériger contre les abus qui s’enracinent dans le pays et à réclamer la justice dans le respect du Soatoavina Malagasy ». Décidément, le HVM bouge, ces derniers temps, et ne cesse de lancer des piques à l’endroit du pouvoir central. Est-ce une façon pour ce parti de préparer la présidentielle de 2023 ?

Recueillis par Dominique R.    

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

  1. au fait le HVM ! des news de vos ex ministres et de vos ex grands dirigeants en fuite à l’étranger ????
    Et de votre ex président bien au chaud à Paris ?

  2. A défaut de politique élaborée et établie, on cherche à se faire de la place là où on peut.
    Paik’ady ihany !
    A force de crier au secours à tout bout de champ ; il y a un risque de rendre sourd les malentendants.

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici