- Publicité -
MG
vendredi 19 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéVacances : Des élans freinés par les tarifs des transports

Vacances : Des élans freinés par les tarifs des transports

Renoncer aux vacances à la mer ou, au mieux, réduire la durée du séjour. Avec la hausse des prix à la pompe et l’augmentation des tarifs des transports depuis une semaine, les budgets vacances se retrouvent inévitablement réduits. De quoi freiner quelques élans des familles qui ont déjà planifié leurs vacances. Mahajanga reste le plus prisé pour profiter de la chaleur et de la mer, face à la dégradation très avancée de la RN2 et la RN5, faisant que les escapades vers Foulpointe ne sont pas aussi nombreuses qu’elles devraient être en cette saison. Les tarifs pratiqués sur les lignes régionales et nationales sont tous de nouveaux tarifs révisés, à raison de 5000 ariary à 30 000 ariary de hausse en moyenne, observées auprès des guichets des gares routières. Des révisions de tarifs qui ont des impacts conséquents sur les budgets transports des vacanciers. S’y ajoutent les hausses généralisées des produits de première nécessité, qui ont également des répercussions sur les budgets alimentation durant les vacances. 

Les vacanciers qui optent pour les voitures particulières pour voyager, ne sont pas épargnés par les impacts des hausses des prix à la pompe car les budgets carburants doivent suivre, à raison de plus de 40% d’augmentation. Nombreux sont alors ceux qui choisissent des destinations moins éloignées de leur lieu de résidence et économisent ainsi quelques centaines de milliers d’ariary.  

 Hanitra R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici