- Publicité -
lundi 8 août 2022
DomicileCultureHistoire : L’impôt, source d’insécurité durant l’époque coloniale

Histoire : L’impôt, source d’insécurité durant l’époque coloniale

Depuis 1896, le Français colonisateur  importe  une autre forme d’économie, alors que la tradition du colonisé est difficilement adaptable à ce nouveau système.

Si durant la période précoloniale les  Malgaches  pratiquent l’économie de subsistance, la période coloniale a introduit  la  monnaie fiduciaire. Le paiement des impôts doit s’effectuer par le biais de l’argent et non plus en nature. L’administration coloniale a réussi à imposer son système dans la Grande-île. Par conséquent, une crise se déclenche. La structure sociétale est en désordre,

Dès lors, l’insécurité fait rage dans certains villages de Madagascar, notamment à Marofelana, Antsakabary, Ambalavary, Antafiantsarety et Ambalapeso dans la région Tsimihety. Zone enclavée,  elle est limitrophe entre Befandriana et Andapa (Marojejy).

Ces  zones sont souvent constituées de jeunes fuyant l’autorité coloniale puisqu’ils ne payent pas d’impots.  Ils pillent les produits de rentes à savoir  la vanille et le  café.

L’imposition de la monnaie européenne à Madagascar résulte des conséquences sociales.  L’insécurité est l’un des problèmes dans les zones isolées. Néanmoins, pour mater les malfaiteurs, l’autorité déploie ses soldats pour traquer les « rebelles » !

Iss Heridiny 

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici