- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileEconomieSénat : Taux de réussite de 95% de la reforestation à Ankazobe

Sénat : Taux de réussite de 95% de la reforestation à Ankazobe

Le Président du Sénat, Herimanana Razafimahefa montrant l’étendue du projet de reforestation à l’ambassadrice chinoise, SEMmeGuo Xiaomei à Ankazobe.

Le Président du Sénat, Herimanana Razafimahefa accompagné par l’ambassadeur de Chine à Madagascar, SEMme Guo Xiaomei, ont effectué hier une descente sur le site de reforestation à grande échelle menée par son Institution dans la commune de Tsaramasoandro, district d’Ankazobe.

En effet, l’ambassade de Chine à Madagascar fait partie des partenaires qui ont manifesté leur grande volonté à appuyer le Sénat dans la mise en œuvre de ce projet de reforestation à grande échelle. Elle s’est engagée, entre autres, à apporter des équipements et matériels agricoles tels que les charrues et les tracteurs pour la mécanisation du site d’exploitation identifié dans la commune de Tsaramasoandro, district d’Ankazobe, sur la Route Nationale No 4. Un don de milliers de jeunes plants a également été remis au Sénat. « Cette initiative permet de contribuer à la réalisation de la vision du Président de la République, Andry Rajoelina, « MadagasikaraRakotr’Ala » ou le reverdissement national. L’objectif vise à lutter contre les effets néfastes du changement climatique », a réitéré le Président du Sénat, HerimananaRazafimahefa, lors du suivi de ce projet de reforestation à Ankazobe. Il est à rappeler que ce Chef d’Institution a décidé de lancer ce projet après avoir assisté à la 26e Conférence annuelle des Nations Unies sur le climat qui s’est tenu en novembre 2021 à Glasgow en Ecosse.

Coopération renforcée. Plus de 40 000 jeunes plants, notamment des espèces autochtones, des arbres fruitiers et à croissance rapide, ont été mis en terre sur une surface de 40 ha sur le site à Tsaramandroso, dans le district d’Ankazobe, une zone couverte de forêts auparavant mais fortement détruite par les feux. Lors de cette descente sur le terrain, les parties prenantes ont ainsi observé que le taux de réussite de cette reforestation à grande échelle, s’élève à 95%. « Ce projet de reforestation permettra de veiller aux générations futures. Il contribue également au développement socio-économique d’un pays tout en apportant des avantages pour  la population, sans oublier la préservation de l’environnement », a exprimé avec joie l’ambassadeur de la Chine à Madagascar, SEMme Guo Xiaomei. Raison pour laquelle, « Nous avons tissé un partenariat avec le Sénat dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet de reforestation à grande échelle. Nous espérons que cette coopération sera renforcée en particulier dans ce domaine et s’étendra même dans d’autres secteurs afin que nous puissions contribuer au bien-être de la population malgache », a-t-elle enchaîné.

Au beau fixe. Pour sa part, le Président du Sénat, HerimananaRazafimahefa a évoqué que la coopération entre son institution et la Chine est au beau fixe.  « La réussite de ce projet de reforestation à grande échelle que nous avons mené à Ankazobe permettra de renforcer ce partenariat pour envisager ensemble de l’extension de cette collaboration », a-t-il poursuivi. Les deux parties se sont d’ailleurs rendues dans la commune rurale de Borikely, pour rencontrer la population locale qui a réclamé un centre de santé, l’adduction en eau potable et l’alimentation en énergie. Des certificats ont aussi été remis aux paysans planteurs méritants.

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici